Pas de déblocage sans caractère de Christ Vol 11 (Dieu doit s’identifier à toi)

RV-19-02-2021    

Orateur : Apôtre Samuel TATHEU

Références Bibliques: Psaumes 24 : 7-10 ; Juges 6 : 12 ; 14 ;  25-26 ; Romains 8 : 31 ;

            A titre de rappel nous savons que débloquer c’est décoincer, déverrouiller, libérer. On n’obtient pas le déblocage tout simplement parce qu’on le souhaite ou parce qu’on le désire. Il faut que Dieu s’identifie à vous parce que c’est Lui qui débloque toutes situations. En d’autres termes il faudrait que Dieu s’identifie à ceux qui souhaitent ou qui désirent ardemment le déblocage. Donc il ne s’agit pas d’un simple désir, d’une simple volonté ou d’un simple souhait.

            Psaumes 24 : 7-10 : Portes, élevez vos linteaux ; Elevez-vous, portes éternelles ! Que le roi de gloire fasse son entrée ! Qui est ce roi de gloire ?  L’Eternel fort et puissant, L’Eternel puissant dans les combats. Portes, élevez vos linteaux ; Elevez-les, portes éternelles ! Que le roi de gloire fasse son entrée !  Qui donc est ce roi de gloire ?  L’Eternel des armées : Voilà le roi de gloire ! 

            Cette référence biblique parle de l’avènement du Seigneur, du Royaume de Dieu. Et on peut la ramener au plan continental, national, communautaire, familial et même personnel : Il y a des portes qui doivent s’ouvrir pour que Jésus s’établisse véritablement dans notre vie ainsi qu’à tous les niveaux ; pour cela la condition est que notre vie soit le reflet de Son Royaume. L’Eternel des armées renvoie au combat et c’est Lui qui combat pour nous. Quand on ordonne : Portes, élevez vos linteaux ceci signifie que tout ce qui en nous et qui résiste, doit s’ouvrir ; et nous abandonnons ces choses que nous caressons et qui sont incompatibles avec le déblocage. Des choses qui doivent être ébranlées et détruites pour que le Royaume de Dieu s’établisse réellement. Donc ces barrières hostiles doivent tomber pour que la volonté de Dieu s’établisse dans nos vies. Et si chacun de nous prend cette décision, et que le Royaume de Dieu s’établisse dans nos vies respectives, alors ensemble, nous pourrons dégager les obstacles qui s’opposent à nous en tant que famille de Dieu. La prophétie seule ne suffit pas. C’est une affaire de décision et de résolutions.

            Juges 6 : 12 : 12  L’ange de l’Eternel lui apparut, et lui dit : L’Eternel est avec toi, vaillant héros ! En d’autres termes si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? Romains 8 : 31

            A quel moment et à quelle période l’ange de l’Eternel s’adressait-il à Gédéon ?  

            Israël avait désobéi à Dieu et Dieu l’a livré ; la Bible déclare que pendant six ans, au moment où Israël avait semé, Madian montait avec Amalek et les fils de l’Orient, et ils marchaient contre lui, ravageant tout à leur passage et ne laissaient en Israël ni vivres, ni brebis, ni bœufs, ni ânes. Israël était bloqué et tenaillé. Au bout de ces six ans, Dieu se souvient d’Israël et veut débloquer Son peuple. Il choisit Gédéon. Il envoie Son ange lui dire : L’Eternel est avec toi, vaillant héros !

            Tu ne peux pas être appelé vaillant héros si tu n’as jamais combattu. Donc pendant ces six années, Gédéon a essayé de combattre, il était bloqué. Il fallait que l’Eternel lève cette barrière hostile pour qu’il réussisse enfin au verset 14 : L’Eternel se tourna vers lui, et dit: Va avec cette force que tu as, et délivre Israël de la main de Madian ; n’est-ce pas moi qui t’envoie ?

            La force était là, mais l’Eternel ne l’avait pas encore envoyé et c’est le problème de plusieurs d’entre nous. Moïse même a eu ce problème. Quand il eut quarante ans, puissant en actes et en paroles, la Bible dit qu’il se souvint de ses frères, les fils d’Israël. Il en vit un qu’on outrageait, et, prenant sa défense, il vengea celui qui était maltraité, et frappa l’Egyptien. Il pensait que ses frères comprendraient que Dieu leur accordait la délivrance par sa main ; mais ils ne comprirent pas. Le jour suivant, il parut au milieu d’eux comme ils se battaient, et il les exhorta à la paix: Hommes, dit-il, vous êtes frères ; pourquoi vous maltraitez-vous l’un l’autre ? Mais celui qui maltraitait son prochain le repoussa, en disant : Qui t’a établi chef et juge sur nous ? Veux-tu me tuer, comme tu as tué hier l’Egyptien ?

            A cette parole il eut peur et s’enfuit. Il y avait quelque chose en Moïse qui lui disait qu’il est un agent de déblocage. Mais Dieu n’avait pas encore donné Son feu vert. En matière de déblocage, Dieu doit s’identifier à vous en tant que citoyen de Son Royaume ; ensuite arrivera un moment où Lui-même Dieu doit vous donner le feu vert pour l’action ; l’opération du déblocage : Le temps de gloire, le temps de victoire. Et il faut une bonne dose de discernement pour reconnaître ce temps favorable.

            Il y a des niveaux de déblocage : Continental, national (c’est ici que Gédéon devait opérer), familial. Comme beaucoup d’entre nous, nous nous empressons d’agir, raison pour laquelle le Seigneur revient à lui, question de lui apporter des précisions judicieuses : Versets 25-26 : Dans la même nuit, l’Eternel dit à Gédéon: Prends le jeune taureau de ton père, et un second taureau de sept ans. Renverse l’autel de Baal qui est à ton père, et abats le pieu sacré qui est dessus. Tu bâtiras ensuite et tu disposeras, sur le haut de ce rocher, un autel à l’Eternel ton Dieu. Tu prendras le second taureau, et tu offriras un holocauste, avec le bois de l’idole que tu auras abattue.

            En réalité, c’est la famille de Gédéon qui entretenait l’autel de blocage dans leur pays, c’est sa famille qui était la source de ce malheur national, communautaire, il fallait au préalable le renverser et bâtir un autel à l’Eternel. Or avant cette étape, Gédéon avait déjà bâti un autel à l’Eternel comme nous le faisons tous. On ne peut pas bâtir un autel divin, à côté d’un autel satanique, tout comme tu ne peux pas servir deux maîtres à la fois ; tu ne peux avoir dans ta vie, un côté où il y a la lumière et un côté où il y a les ténèbres. Chacun de nous doit être l’autel de Dieu pour pouvoir renverser l’autel satanique. Le tout n’est pas de désirer, de souhaiter le déblocage, est-ce que tu es l’autel de Dieu ? Est-ce que Dieu peut s’identifier à toi, peu importe ton titre religieux ?