L’ordre divin vol. 9 (la nouvelle naissance)

RV-30-10-2020

Orateur : Apôtre Samuel TATHEU

Références Bibliques: Marc 2 : 22 ; Matthieu 24 : 13 ;  Actes 19 : 13 et suivants ; Jean 3 : 1-5 ; 1 Corinthiens 6 : 19

            Nous sommes dans la symbolique du chiffre  «huit». Huit qui signifie «nouveau départ», qui signifie «nouveau commencement». C’est la volonté de Dieu qu’il y ait un nouveau départ dans ta vie. Et ce nouveau départ doit t’apporter l’ordre divin ; Dieu en étant  le fondement. Mais chacun doit coopérer, chacun a un rôle important à jouer dans l’accomplissement de ce nouveau départ.

            Marc 2 : 22 : Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement, le vin fait rompre les outres, et le vin et les outres sont perdus ; mais il faut mettre le vin nouveau dans des outres neuves.

            «Outres» signifie «récipients», «vases». L’homme est un vase, l’homme est une outre, un récipient et le vin nouveau est l’un des symboles du Saint-Esprit. Si l’homme est une outre, il ne peut pas parler du nouveau départ s’il n’y a pas eu transformation dans sa vie, s’il est resté la même personne, pensant comme l’homme charnel, faisant les choses qu’il faisait dans le monde tout en étant assis à l’église. Le fait d’être assis à l’église ne te garantit pas le nouveau départ. Tu dois comprendre cette incompatibilité : Personne de sensé ne doit mettre le vin nouveau dans de vieilles outres puisqu’il y aura perte de l’outre et même du vin. Donc le problème, c’est nous ; c’est dans ce sens que le Seigneur déclare dans Matthieu 24 : 13 : Mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé.

            Le mot persévérance suppose des épreuves, des combats. C’est celui qui combattra donc victorieusement qui sera sauvé. Ne parle pas de nouveau départ si tu ne peux pas te tenir devant l’ennemi, il t’accusera…avec raison. Souvenez-vous de l’histoire des sept fils de Scéva dans Actes 19 : 13 et suivants.

            Le combat spirituel n’est pas une affaire d’émotion. Qui es-tu ? Es-tu quelqu’un de solidement implanté dans le Seigneur ? Examine toi d’abord avant de parler du nouveau départ. Il y a une température spirituelle que tu dois avoir dans ta vie pour que le Saint-Esprit soit à l’aise. Quand tu es dans un endroit où le Saint-Esprit se meut à une certaine dimension, et en même temps tu veux t’identifier à ce qui se passe sans toutefois changer, ta vie ne s’arrimant pas sache que tu t’exposes aux problèmes. Le même Saint-Esprit peut devenir un problème pour toi.

            Le nouveau départ c’est la volonté de Dieu et non ton zèle…amer. Il est urgent de comprendre que tu dois coopérer, tu ne peux pas aspirer aux grandes choses avec Dieu, aux dons spirituels et demeurer un enfant, demeurer dans la chair. Si tu le fais, tu t’exposes toi-même. Le caractère divin…Absent.

            Jean 3 : 1-5 : Mais il y eut un homme d’entre les pharisiens, nommé Nicodème, un chef des Juifs, qui vint, lui, auprès de Jésus, de nuit, et lui dit : Rabbi, nous savons que tu es un docteur venu de Dieu ; car personne ne peut faire ces miracles que tu fais, si Dieu n’est avec lui. Jésus lui répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. Nicodème lui dit : Comment un homme peut-il naître quand il est vieux ? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître ? Jésus répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.

            Ce n’est pas parce qu’on est assis à l’église encore moins parce qu’on récite les versets bibliques qu’on a la capacité ou le droit de parler du nouveau départ…Il faut naître de nouveau pour que l’outre puisse contenir le vin nouveau, d’où le sens des Actes 3 : 19 : Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés, afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur. Ce rafraîchissement est produit par le Saint-Esprit en action dans la vie d’un individu. On peut être à l’église sans être converti, peu importe le nombre d’années qu’on y a passé.

            1 Corinthiens 6 : 19 : Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ?

            Notre corps est le Temple du Saint-Esprit, c’est une maison, un récipient qui doit obligatoirement être favorable à la température du Saint-Esprit ; une température que produit la parole de Dieu dans notre vie qui y maintiendra le Saint-Esprit confortable.