L’ordre divin vol. 8 (détruire les œuvres de Madian et de ses agents)

RM-27 -10-2020

Orateur : Apôtre Samuel TATHEU

Références Bibliques: Juges 6 : 1- 10 ; 14 ; Amos 3 : 3 ; Ephésiens 4 : 27 ; Daniel 11 : 32 ; Jean 10 : 10 ;

            Nombreux souhaitent le nouveau départ, le nouveau commencement dans leurs vies, dans leurs affaires, dans leurs carrières professionnelles… Mais si ce nouveau départ n’est pas avec Dieu, n’a pas pour fondement Dieu, il n’y aura pas d’ordre divin. Donc le tout n’est pas de parler du nouveau départ, qui en est le fondement, la base qui te défendra contre les œuvres de tes ennemis ?

            Juges 6 : 2-5 : La main de Madian fut puissante contre Israël. Pour échapper à Madian, les enfants d’Israël se retiraient dans les ravins des montagnes, dans les cavernes et sur les rochers fortifiés. Quand Israël avait semé, Madian montait avec Amalek et les fils de l’Orient, et ils marchaient contre lui. Ils campaient en face de lui, détruisaient les productions du pays jusque vers Gaza, et ne laissaient en Israël ni vivres, ni brebis, ni bœufs, ni ânes. Car ils montaient avec leurs troupeaux et leurs tentes, ils arrivaient comme une multitude de sauterelles, ils étaient innombrables, eux et leurs chameaux, et ils venaient dans le pays pour le ravager.

            Dans cette histoire nous comprenons qu’Israël voulait le développement alors que Madian lui imposait le sous-développement. Israël voulait la prospérité, Madian disait pauvreté. Israël voulait la joie, Madian disait la tristesse. Qui est Madian dans ta vie ? Madian a un désir ardent : Te voir souffrir, te voir échouer, te voir être frustré, te voir malade, te lier pour que tu ne puisses pas te mouvoir et être libre. Madian qui marchait contre Israël, qui marche contre toi, veut te voir en réalité, vivre une spirale d’échecs.

            Israël et Madian ne pouvaient pas marcher ensemble selon Amos 3 : 3 : Deux hommes marchent-ils ensemble, Sans en être convenus ? A vrai dire si deux personnes marchent ensemble, cela signifie qu’il y a un accord, un contrat qui les lie. Ils partagent donc quelque chose en commun. Dans ce contexte comment Israël qui voulait bâtir pouvait s’entendre avec Madian le destructeur, le ravageur, le saccageur ? La vie est une affaire de choix et les décisions sont prises en fonction de l’objectif de sa vision. L’objectif que voulait atteindre Madian, était de détruire la moisson d’Israël.

Dans le même sens, Madian vient de l’extérieur mais il peut avoir des gens à l’intérieur, près de toi, qui lui fournissent toutes les informations dont il a besoin, concernant ta maison, ta vie. Madian avait les informations concernant Israël. Quand Madian a ses agents à l’intérieur d’une famille, d’une Assemblée locale par exemple, ils feront tout pour qu’il n’y ait pas de paix, d’unité. Ne t’attaque pas à Madian sans t’être attaqué à ses agents à l’intérieur (ses informateurs) et l’ennemi ne peut pas réussir à te détruire sans informations. Les amis de Madian sont tes ennemis. Dieu soit les exposer au nom puissant de Jésus-Christ.

            Oh Dieu ! Oh Dieu au nom puissant de Jésus-Christ ! Seigneur expose tout agent de l’ennemi qui est à côté de moi, qui est dans ma maison, dans cette Assemblée, celui-là /celle-là qui œuvre pour l’ennemi, Seigneur expose-le, expose-le, expose-le au nom puissant de Jésus-Christ !

            Madian ne pouvait pas détruire le travail d’Israël si les portes ne lui avaient pas été ouvertes. C’est pourquoi dans Ephésiens 4 : 27 l’Apôtre Paul déclare : et ne donnez pas accès au diable. Et dans Daniel 11 : 32 : Mais ceux du peuple qui connaîtront leur Dieu agiront avec fermeté. Sans fermeté, Madian et son ou ses agents réussiront toujours à infiltrer ta vie, pourquoi ? Tu ne dois pas réussir, faire tout pour te rattraper, tout faire pour te ramener dans la boue. Le serpent ne peut pas être ton ami. La chèvre peut-elle confondre le bouc à un lion ?

            Il y a toutes les espèces animales dangereuses à l’Eglise (girafe, souris, cafards, serpent, lion, crocodile…), l’Eternel des Armées doit se lever contre elles et les combattre au nom puissant de Jésus-Christ :

Père au nom puissant de Jésus-Christ, quiconque à côté de moi joue le jeu, le rôle de l’ennemi, Père au nom de Jésus-Christ Tu es Dieu, combats-le, combats-le, combats-le, il est l’ami du destructeur, il est le destructeur, détruis-le, détruis-le, combats-le, combats-le, combats cet agent du diable, celui qui veut me ravager, combats-le, combats-le, détruis-le, détruis cet ennemi interne qui est l’agent du destructeur, Eternel des Armées dresse-Toi contre lui, dresse-Toi contre ses affaires au nom puissant de Jésus-Christ.

Juges 6 : 1 : Les enfants d’Israël firent ce qui déplaît à l’Eternel ; et l’Eternel les livra entre les mains de Madian, pendant sept ans.

L’idolâtrie du peuple d’Israël avait ouvert les portes à Madian. Quelqu’un peut ouvrir les portes à l’ennemi étant dans ta maison, travaillant pour toi, donnant des informations stratégiques de l’entreprise à l’ennemi pour détruire (Jean 10 : 10 : Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire). Et le voleur c’est le diable. Tout destructeur est un agent du diable quelque soit sa finesse, son langage, sa gentillesse, sa beauté… Raison pour laquelle il faut le combattre avec les armes de Dieu.

Versets 6-10 : Israël fut très malheureux à cause de Madian, et les enfants d’Israël crièrent à l’Eternel. Lorsque les enfants d’Israël crièrent à l’Eternel au sujet de Madian, l’Eternel envoya un prophète aux enfants d’Israël. Il leur dit : Ainsi parle l’Eternel, le Dieu d’Israël : Je vous ai fait monter d’Egypte, et je vous ai fait sortir de la maison de servitude. Je vous ai délivrés de la main des Egyptiens et de la main de tous ceux qui vous opprimaient ; je les ai chassés devant vous, et je vous ai donné leur pays. Je vous ai dit : Je suis l’Eternel, votre Dieu ; vous ne craindrez point les dieux des Amoréens, dans le pays desquels vous habitez. Mais vous n’avez point écouté ma voix.

            Le peuple avait désobéi ouvrant ainsi les portes au diable et Dieu les a livrés à leurs ennemis pendant sept ans. A la fin de ces sept ans, Dieu n’a pas combattu Madian, ce dernier continuait toujours à ravager Israël au temps de la moisson d’où le verset 14 : L’Eternel se tourna vers lui, et dit: Va avec cette force que tu as, et délivre Israël de la main de Madian ; n’est-ce pas moi qui t’envoie ?

Il faut mener le combat et affronter l’ennemi à qui tu as ouvert les portes.