L’Eglise (la nécessité d’être à sa place 2)

C- 24-05- 2020

Orateur : Apôtre Samuel TATHEU

Références : Habakuk 2 : 1 ; Psaumes 127 : 1 ; Matthieu 16 : 18 ; Ephésiens 2 : 20 ; 1 Corinthiens 6 : 19 ; Luc 6 : 47-49 ; Jean 8 : 32…

A titre de rappel, l’Eglise est la communauté des croyants de la nouvelle naissance qui marche sous la conduite du Saint-Esprit. Et le Saint-Esprit étant un Esprit d’ordre, chacun doit être à sa place, à son poste comme Habakuk, pour accomplir la mission divine. Sinon, tout ce que vous ferez, sera vain.

Habakuk 2 : 1 : J’étais à mon poste …Si vous n’êtes pas à votre poste, tout ce que vous ferez, ne vous sera pas avantageux (dans le Royaume de Dieu). En réalité vous ne serez pas en train d’approvisionner votre compte céleste. Donc tout commence par son poste, par sa place. Habakuk faisait ce que Dieu l’avait appelé à faire étant à sa place ; non seulement il était à son poste, mais il veillait également et ce n’est qu’ainsi qu’on devait productif.

Dans le même ordre d’idée nous avons aussi parlé du jeune Samuel qui était à sa place, servant l’Eternel devant Eli le sacrificateur alors que ce même Eli avait des enfants qui étaient des sacrificateurs, mais des sacrificateurs pervers parce qu’ils ne craignaient pas l’Eternel. Ils étaient peut-être à leur place, mais ne faisaient pas ce qu’ils étaient appelés à faire ; pire, ils désobéissaient à Dieu. Mais quant à Samuel, malgré sa jeunesse, il était toujours couché à sa place, y servant Dieu et son mentor Eli. Le jeune Samuel n’avait jamais convoité la place de quelqu’un d’autre.

De même, il y a 20 ans, Dieu avait parlé, Il avait dit que «  l’Afrique était entrée dans une saison prophétique et apostolique » ; d’où la nécessité de se concentrer sur l’Eglise parce que si l’ordre divin n’est pas rétabli dans l’Eglise du Seigneur, alors ce que Dieu a décidé de faire pour l’Afrique… se fera malheureusement avec un retard et avec beaucoup de heurts.

Et c’est l’Eglise qui doit donner le ton, c’est elle qui doit former, équiper, établir, envoyer, suivre et faire connaître à chacun sa place. Les Apôtres de l’église primitive par exemple étaient à leur place, chaque équipe dans son couloir…Avec le même Seigneur, qui les utilisait TOUS.

Psaumes 127 : 1 a : Si l’Eternel ne bâtit la maison, Ceux qui la bâtissent travaillent en vain…C’est ce même Seigneur qui a dit dans Matthieu 16 : 18 : Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.

Ceci veut dire que si l’Eglise n’est pas solidement implantée, si elle n’a pas profondément intégré les valeurs du Royaume de Dieu, cette Eglise ne pourra pas mener ce combat contre les portes du séjour des morts, encore moins mener son ministère d’intercession.

Ephésiens 2 : 20 : Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire.

L’Apôtre Paul apprécie le fait qu’ils soient édifiés sur les ministères des Apôtres et des Prophètes mais il est plus judicieux de comprendre que c’est Jésus qui en est la Pierre angulaire. Pourquoi ? Il y a des actes prophétiques, il y a des actes apostoliques et ces actes ne sont faits, ne sont calqués que sur la base de ce fondement qu’est Jésus.

Chaque être humain et notamment chaque disciple du Seigneur devrait comprendre qu’il est comme une maison. C’est tout le sens de 1 Corinthiens 6:19 : Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ?

En d’autres termes, les Apôtres et les Prophètes savent comment bâtir sur un bon fondement ; sur l’Autel Jésus-Christ qui en est la Pierre angulaire. Ces deux ministères sont attachés au modèle divin. Pas que les autres ministères ne sont rien, mais le ministère apostolique a la capacité (là où il est reconnu), d’inspecter, d’apprécier le processus de construction (ce schéma est physique). A vrai dire, les Apôtres ont reçu une sagesse, une autorité particulière de Dieu. Il y a un type d’Apôtre que Dieu suscite pour ouvrir une filière. Dans cette même optique, les Prophètes sont les messagers de Dieu, ils montrent la direction et ils tiennent à ce que, ce qu’ils ont vu, s’applique. Ces deux ministères sont très importants.

Luc 6 : 47-49 : Je vous montrerai à qui est semblable tout homme qui vient à moi, entend mes paroles, et les met en pratique.

Beaucoup entendent la parole de Dieu mais est-ils la mettent en pratique ?

Verset 48 : Il est semblable à un homme qui, bâtissant une maison, a creusé, creusé profondément, et a posé le fondement sur le roc. Une inondation est venue, et le torrent s’est jeté contre cette maison, sans pouvoir l’ébranler, parce qu’elle était bien bâtie.

Cette maison c’est chacun de nous (niveau personnel), c’est chaque famille, chaque communauté, chaque nation. Cet homme qui avait écouté et mis en pratique la parole de Dieu, avait un projet de bâtir une maison mais il a compris par cette parole, qu’il fallait creuser et poser le fondement sur le roc qui est le Seigneur Jésus.

Verset 49 : Mais celui qui entend, et ne met pas en pratique, est semblable à un homme qui a bâti une maison sur la terre, sans fondement. Le torrent s’est jeté contre elle : aussitôt elle est tombée, et la ruine de cette maison a été grande.

Le tout n’est pas d’avoir un beau bâtiment avec une croix dessus, avec des écriteaux « Jésus est Seigneur » à l’entrée mais il faudrait au départ que Jésus ait été là. Et c’est ce Jésus qui en assure un fondement solide, qui vous donnera la victoire sur ces « inondations », sur ces difficultés, sur ces épreuves, sur ces crises et autres pandémies comme le coronavirus à l’heure actuelle.

Vous qui allez donc à l’Eglise, est-ce que l’objectif c’est d’écouter la parole de Dieu et de la mettre en pratique ? Est-ce que cette Eglise est à l’écoute du Seigneur ? Est-ce que votre vie a changé positivement depuis que vous y êtes ? Est-ce que là où vous êtes, il y a des témoignages édifiants de ceux qui y sont arrivés dans la désolation et dont les vies ont été transformées par le type d’enseignement et d’encadrement qu’ils ont reçus et qui font d’eux aujourd’hui des disciples accomplis ? Est-ce que dans cette Eglise, on insiste sur la vérité ? Jean 8 : 32 : vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.