Le jugement divin vol. 2 (Affronter l’esprit de lion et de Jézabel)

RV- 27 -11-2020    

Orateur : Apôtre Samuel TATHEU

Références Bibliques: Exode 22 : 18 ; Ezéchiel 19 : 2 et suivants ; Jacques 3 : 5 ; 1 Rois 16 : 31-32 ; 1 Rois 18 : 4a ; 19 ; Apocalypse 2 : 20 

            Qui a juré contre toi ? Jurer est le fait de décider avec force et détermination absolue (parfois avec serment). Quelqu’un qui a juré est prêt à aller jusqu’au bout. Quand nous lisons Exode 22 : 18 qui dit : Tu ne laisseras point vivre la magicienne, ceci parce que la magicienne est déterminée à aller jusqu’au bout de sa destruction. Ce message est adressé à l’Eglise, la communauté des croyants de la nouvelle naissance qui marche par l’Esprit de Dieu.

            Ezéchiel 19 : 2 et suivants : et dis : Ta mère, qu’était-ce ? Une lionne. Elle était couchée parmi les lions ; C’est au milieu des lionceaux Qu’elle a élevé ses petits. Elle éleva l’un de ses petits, Qui devint un jeune lion, Et qui apprit à déchirer sa proie ; Il dévora des hommes.

            Quand on parle de lionne, ne voyez pas seulement l’animal ; dans la sorcellerie, il y a l’esprit de lionne, un esprit féroce. Et ses petits sont les mieux formés. Dieu utilise le monde animal le plus souvent pour illustrer ce qui se passe réellement dans le monde spirituel.

            Verset 4 : Les nations entendirent parler de lui

            Quand une sorcière donne le meilleur d’elle-même, lorsqu’elle s’investit pour former, cela laisse des empreintes indélébiles mais c’est dommage parce que cette puissance n’est pas la puissance de Dieu, ce niveau d’investissement n’est pas divin mais plutôt du diable.

            Verset 4 : Les nations entendirent parler de lui, Et il fut pris dans leur fosse ; Elles mirent une boucle à ses narines et l’emmenèrent Dans le pays d’Egypte.

            Ce lionceau était terrible ! Il créait tellement de problèmes, ce qui a poussé les nations à se mettre ensemble pour le piéger.

            Verset 5 : Quand la lionne vit qu’elle attendait en vain, Qu’elle était trompée dans son espérance, Elle prit un autre de ses petits, Et en fit un jeune lion.

            Elle attendait parce qu’elle avait confiance en son produit, comme d’habitude, ce lionceau revenait chaque soir avec un rapport, mais cette fois, ce n’était pas le cas. D’où la résolution de sa mère de former un autre lion.

            Verset 6 : Il marcha parmi les lions, Il devint un jeune lion, Et il apprit à déchirer sa proie…

            L’initiation. Il devait marcher parmi les lions parce qu’il était appelé à devenir un jeune lion puissant. Et il apprit à déchirer sa proie ; Il dévora des hommes. En sorcellerie comme dans le monde animal, en fonction de la filière, de la cible, il y a une façon d’attaquer.

            A l’Eglise, il y a des lions, des sorciers, des sorcières. Et comme le lion et la lionne sont en connexion, de la même manière, à l’Eglise les sorciers connaissent aussi les sorcières et vice-versa et ils forment une bonne équipe de destruction. Ils peuvent par exemple dévorer avec la langue (Jacques 3 : 5).

            Dieu a créé l’homme à Son image et selon Sa ressemblance et quand Il dit que tu ne laisseras pas vivre la magicienne, c’est parce qu’elle s’attaque à la créature la plus puissante, à qui Dieu a donné la domination. La magicienne et ce jeune lion dévorent les hommes. Qui a juré contre toi ?

            1 Rois 16 : 31 : Et comme si c’eût été pour lui peu de chose de se livrer aux péchés de Jéroboam, fils de Nebath, il prit pour femme Jézabel, fille d’Ethbaal, roi des Sidoniens, et il alla servir Baal et se prosterner devant lui.

            Achab s’était déjà corrompu, il était déjà sur la voie de Jéroboam, la voie de l’idolâtrie mais le summum, le zénith pour Israël c’était quand il avait épousé Jézabel, une lionne est entrée en Israël. Israël était coincé, Israël ne pouvait plus s’en sortir.

            Verset 32 : Il éleva un autel à Baal dans la maison de Baal qu’il bâtit à Samarie.

            La lionne était entrée et a imposé sa volonté. Et on peut dévorer avec les larmes, la douceur, la séduction…

1 Rois 18 : 4 a: et lorsque Jézabel extermina les prophètes de l’Eternel et verset 19 : Fais maintenant rassembler tout Israël auprès de moi, à la montagne du Carmel, et aussi les quatre cent cinquante prophètes de Baal et les quatre cents prophètes d’Astarté qui mangent à la table de Jézabel.

Jézabel avait une équipe solide. Donc quand tu as un lion ou une lionne à côté de toi, ne lui laisse pas d’espace. Si par erreur il entre, tu lui mets la pression jusqu’à ce qu’il sorte.

Apocalypse 2 : 20 : Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu laisses la femme Jézabel, qui se dit prophétesse, enseigner et séduire mes serviteurs, pour qu’ils se livrent à l’impudicité et qu’ils mangent des viandes sacrifiées aux idoles.

La même Jézabel dans l’Ancien Testament qui nourrissait ses prophètes, la même Jézabel dans le Nouveau, qui séduit les serviteurs de Dieu afin qu’ils se livrent à l’impudicité et qu’ils mangent des viandes sacrifiées aux idoles. Jézabel est un esprit, il peut opérer comme un homme ou comme une femme. Un esprit de séduction (cadeaux, contrôle). Quel est ce lion qui a juré de te dévorer ?

Prière

Oh Dieu au nom puissant de Jésus-Christ, je dénonce toute lionne, toute sorcière, toute magicienne qui s’est levée contre Ton appel dans ma vie, contre la mission que Tu m’as confiée, Eternel mon Dieu je dénonce cette sorcière, je dénonce cette magicienne, je dénonce cette occultiste au nom puissant de Jésus-Christ, prie, prie, prie…

Dénonce ces hommes de sang qui ont juré que la lumière ne va pas luire dans nos vies, ne va pas luire dans cette Assemblée Compassion Globale, ces sorcières je les dénonce, je les dénonce, prie, prie, prie, prie…

Oh Dieu au nom de Jésus, tout magicien, toute magicienne, tout occultiste qui opère contre ma vie, contre ma maisonnée, contre mes affaires, contre mon ministère, Eternel Tu as dit que tu ne laisseras pas vivre la magicienne, nous nous levons contre cette magicienne au nom puissant de Jésus, nous nous levons, nous nous levons, nous levons et nous relâchons Ton feu, Ton feu, Ton feu, Ton feu, Ton feu, Ton feu, Ton feu, Ton feu, Ton feu, Ton feu, Ton feu, Ton feu, Ton feu, Ton feu, Ton feu, Ton feu, Ton feu, Ton feu…