L’année de déblocage (Poser les jalons)

   C-10-01-2021

Orateur : Apôtre Samuel TATHEU

Références : Ephésiens 6 : 12 ; Jean 10 : 10a ; Actes 27 : 9-12 ; 21-26 ; 33-34 ; 36-38

            Débloquer veut dire remettre en marche, libérer. Le déblocage concerne non seulement les hommes mais aussi les engins (véhicule, moto, vélo…). Tu dois savoir et c’est un rappel, il y a deux camps dans ce monde : Celui de Dieu et celui du diable, ces deux camps sont opposés. La vie étant une affaire de choix, tu dois savoir qu’en choisissant le camp de Dieu, en face il y aura un camp de l’ennemi qui va œuvrer, pour te bloquer jour et nuit avec de multiples agents (physiques et invisibles) d’où le sens d’Ephésiens 6 : 12 : Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.

            Actes 27 : 9-12 : Un temps assez long s’était écoulé, et la navigation devenait dangereuse, car l’époque même du jeûne était déjà passée. C’est pourquoi Paul avertit les autres, en disant : O hommes, je vois que la navigation ne se fera pas sans péril et sans beaucoup de dommage, non seulement pour la cargaison et pour le navire, mais encore pour nos personnes. Le centenier écouta le pilote et le patron du navire plutôt que les paroles de Paul. Et comme le port n’était pas bon pour hiverner, la plupart furent d’avis de le quitter pour tâcher d’atteindre Phénix, port de Crète qui regarde le sud-ouest et le nord-ouest, afin d’y passer l’hiver.

            Dieu avait averti l’Apôtre Paul en ces termes : De la manière dont tu as témoigné de Moi à Jérusalem, tu devras le faire également à Rome. Dans cette dynamique, Paul se retrouve devant une juridiction pour être jugé mais il a préféré être jugé à Rome parce qu’il était Romain. En chemin, la navigation devenait dangereuse et Paul voulait empêcher ce péril, ce dommage si on l’écoutait…Malheureusement le centenier écouta le pilote et le patron du navire. Il y a des choses qu’on peut arrêter par anticipation. Bien qu’Apôtre de Jésus-Christ, Paul est bloqué ici, prisonnier. Il y a des gens qui ont été bloqués soit parce qu’ils ont été têtus, soit parce qu’ils ont été rebelles. Dans ce cas, seule la repentance peut débloquer votre situation. Raison pour laquelle il faut toujours s’examiner lorsqu’on désire le déblocage, est-ce que vous vivez dans l’obéissance ? Parce que la première source de blocage, c’est nous-mêmes.

            Versets 21-24 : On n’avait pas mangé depuis longtemps. Alors Paul, se tenant au milieu d’eux, leur dit : O hommes, il fallait m’écouter et ne pas partir de Crète, afin d’éviter ce péril et ce dommage. Maintenant je vous exhorte à prendre courage ; car aucun de vous ne périra, et il n’y aura de perte que celle du navire. Un ange du Dieu à qui j’appartiens et que je sers m’est apparu cette nuit, et m’a dit : Paul, ne crains point ; il faut que tu comparaisses devant César, et voici, Dieu t’a donné tous ceux qui naviguent avec toi.

            Personne n’avait écouté Paul, conséquence : Tout le monde était bloqué, pas de solution…Pendant quatorze jours. C’est en ce moment qu’un ange du Seigneur est venu rassurer Paul : ne crains point ; il faut que tu comparaisses devant César, et voici, Dieu t’a donné tous ceux qui naviguent avec toi. Paul prend donc la parole, en tant qu’agent de déblocage, pour transmettre cette assurance à l’équipage.

            Dans le même ordre d’idée, Paul savait qu’il allait à Rome mais Dieu ne lui a pas dit qu’il sera dans une navigation dangereuse. En année de déblocage, Dieu ne te dira pas tout. Tu devras vivre des réalités, étape par étape. Il y aura des surprises mais il faudra rester alerte, hypersensible à l’Esprit de Dieu et prompt à Lui obéir.

            Paul (bien qu’enchainé et prisonnier) avait la responsabilité de l’équipage. Si vous avez été appelé à exercer à votre place, vous avez la responsabilité, l’autorité requise du déblocage.

            Verset 25 : C’est pourquoi, ô hommes, rassurez-vous, car j’ai cette confiance en Dieu qu’il en sera comme il m’a été dit.

            Tout le monde écoutait y compris le centenier. Dieu permet certaines situations pour prouver que nous ne sommes que des hommes…Fragiles, vulnérables. Paul s’est adressé aux hommes (peu importe leurs titres et rangs).

            Verset 26 : Mais nous devons échouer sur une île.

            Cette orientation, cette révélation était divine. Il n’y a pas de déblocage venant de Dieu sans révélation divine.

            Versets 33 et 34 : Avant que le jour parût, Paul exhorta tout le monde à prendre de la nourriture, disant : C’est aujourd’hui le quatorzième jour que vous êtes dans l’attente et que vous persistez à vous abstenir de manger. Je vous invite donc à prendre de la nourriture, car cela est nécessaire pour votre salut, et il ne se perdra pas un cheveu de la tête d’aucun de vous.

            Paul va rassurer tout le monde. Quand tu opères sur une plate-forme de déblocage, Dieu va te donner un message pour rassurer les uns et les autres. Il y a des étapes dans le déblocage ; et pour ce déblocage il fallait d’abord manger pour avoir des ressources : Versets 36-37 : Et tous, reprenant courage, mangèrent aussi. Nous étions, dans le navire, deux cent soixante-seize personnes en tout. Et ensuite comme deuxième étape, il fallait décharger le navire au verset 38 : Quand ils eurent mangé suffisamment, ils allégèrent le navire en jetant le blé à la mer.