L’accomplissement des promesses divines Vol. 5 (le respect des consignes divines)

RM-22-09-2020 : Causerie éducative

Orateur : Apôtre Samuel TATHEU

Références Bibliques: Juges 13 : 2-18 ; 1 Rois 21 : 1 et suivants

            Sur le chemin de l’accomplissement des promesses divines, il faut absolument des consignes. Pour le cas de Samson par exemple, il y avait des consignes spécifiques relatives à sa naissance et même à sa vie : Le rasoir ne passera point sur sa tête, parce que cet enfant sera consacré à Dieu dès le ventre de sa mère ; et ce sera lui qui commencera à délivrer Israël de la main des Philistins. Les hommes spéciaux ont des histoires, des souffrances et des consignes particulières. Le plus important étant, de respecter ces consignes, condition sine qua non pour l’accomplissement des promesses divines.

            Juges 13 : 2-5 : Il y avait un homme de Tsorea, de la famille des Danites, et qui s’appelait Manoach. Sa femme était stérile, et n’enfantait pas. Un ange de l’Eternel apparut à la femme, et lui dit : Voici, tu es stérile, et tu n’as point d’enfants ; tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils.  Maintenant prends bien garde, ne bois ni vin ni liqueur forte, et ne mange rien d’impur. Car tu vas devenir enceinte et tu enfanteras un fils. Le rasoir ne passera point sur sa tête, parce que cet enfant sera consacré à Dieu dès le ventre de sa mère ; et ce sera lui qui commencera à délivrer Israël de la main des Philistins.

            A l’introduction de cette histoire, on nous parle d’une communauté (Tsorea) devenue célèbre à cause d’un homme (Manoach). Dieu parle même de sa famille (les Danites). Sa femme était stérile et n’enfantait pas. Ce passage parle d’héritage constitué dans ce contexte d’enfants. On parle aussi d’héritage quand il s’agit des biens (souvenez-vous de la vigne de Naboth de Jizreel dans 1 Rois 21 : 1 et suivants).

            Revenant à Manoach, la Bible nous le présente comme un homme qui avait un problème : Sa femme était stérile. Il n’avait pas péché, encore moins sa femme. Mais comme chacun a un domaine de sa vie qui languit, les Manoach ne parvenaient pas à avoir un enfant. Et c’est dans cette épreuve qu’un ange de l’Eternel apparut à la femme, et lui dit : Voici, tu es stérile, et tu n’as point d’enfants ; tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils.  Maintenant prends bien garde, ne bois ni vin ni liqueur forte, et ne mange rien d’impur. Car tu vas devenir enceinte et tu enfanteras un fils. Ces consignes divines ont été données par rapport à une mission spécifique. Idem pour Jean-Baptiste, Elisabeth sa mère est restée longtemps sans enfant jusqu’au jour de sa visitation divine à un âge très avancé : C’était pour une mission particulière de Jean-Baptiste qui devait naître. C’est ce qui est difficile à comprendre humainement. Parfois tu peux prier pour les gens pour la percée financière ils l’obtiennent, par contre toi-même tu n’en as pas. Tu pries pour la réussite des enfants des autres, les tiens te posent de véritables soucis. C’est pourquoi quand on ne comprend pas la notion de mission, et spécifiquement de « sa mission », on peut se dire frustré alors qu’en réalité il s’agit des réalités attachées à son couloir dans lequel Dieu a décidé souverainement de nous introduire. Raison pour laquelle il faut passer par certaines étapes...Difficiles pour la chair. Si par contre vous mettez vos désirs, vos pensées, vos projets, vos priorités en avant, vous risquez de souffrir inutilement. Il y a les gens que Dieu appelle à payer le prix, un prix fort, un prix spécial …pour les autres et Dieu saura à quel niveau Il va les récompenser.

 Parle au Seigneur demande Lui pardon pour avoir pleuré inutilement devant Lui, pour des choses qui n’étaient pas conformes à Son calendrier pour ta vie. Prie, prie, prie…

Parlant des consignes divines, l’ange de Dieu a précisé : Maintenant prends bien garde ; ceci a un rapport avec le temps, c’était le temps d’accomplissement. Et cette consigne ne concernait que Mme Manoach et non son époux. C’est pourquoi l’ange revenait toujours vers elle avec des restrictions particulières et modifiant son rythme de vie et son programme : ne bois ni vin ni liqueur forte, et ne mange rien d’impur. Car tu vas devenir enceinte et tu enfanteras un fils.

En d’autres termes, si Mme Manoach ne respectait pas ces consignes, Dieu ne devait pas accomplir Ses promesses. Es-tu prêt à demander pardon à Dieu pour les consignes divines que tu n’as pas respectées ?

  • Seigneur pardonne-moi pour n’avoir pas fait attention à Tes consignes, pardonne-moi pour avoir mis mes intérêts au devant de Tes consignes au nom puissant de Jésus-Christ ; prie, prie, prie…

Dieu a parlé et donné des consignes à la femme de Manoach (et non à son époux) pour Samson qui n’était même pas encore né (versets 13-18). Dieu parlait de l’accomplissement ; mais il est à noter que « Mme Manoach » peut être un homme ou une femme, tout dépend du projet que Dieu veut accomplir avec cet homme ou avec cette femme avec en arrière-fond, un prix à payer…Pour la gloire de Celui qui est Merveilleux.