L’accomplissement des promesses divines Vol. 2 (une opération de force)

RV-04-09-2020

Orateur : Apôtre Samuel TATHEU

Références Bibliques: Genèse 15 : 13-14 ; Hébreux 13 : 8 ; Actes 12 : 1-11 ; 21-23

            Tant que vous n’êtes pas sur les rails de Dieu, Ses bénédictions ne peuvent pas s’accomplir dans vos vies. Dieu avait annoncé longtemps à Abram le parcours de ses descendants. En d’autres termes ces descendants ne pourront pas avoir d’héritage dans ce pays étranger, à cause de leur position d’esclaves. Mais l’Eternel avait promis aussi de frapper et de juger leurs ennemis parce qu’il y a des promesses qui ne peuvent pas s’accomplir, s’il n’y a pas jugement. Il s’agit là d’une opération de force.

Genèse 15 : 13-14 : Et l’Eternel dit à Abram : Sache que tes descendants seront étrangers dans un pays qui ne sera point à eux ; ils y seront asservis, et on les opprimera pendant quatre cents ans. Mais je jugerai la nation à laquelle ils seront asservis, et ils sortiront ensuite avec de grandes richesses.

C’est pourquoi pendant ce programme spécial de jeûne et de prière, nous dénonçons tous ceux-là qui ont dit que les paroles de Dieu ne s’accompliront pas dans nos vies, ces méchants qui ont dit : « Jamais, jamais, qui es-tu pour prétendre à de telles bénédictions ? Qui es-tu pour prétendre à ce niveau d’élévation ? Qui es- tu pour prier ainsi ? Tu nous appartiens, tu es un / une esclave, il est hors de question que ta situation change ».

               Mais sachez Mesdames Messieurs que le moment est venu, pour que la matérialisation de toutes les promesses divines soit palpable. Pourquoi ? Parce que dans Hébreux 13 : 8 il est écrit : Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui, et éternellement.

            Cette nation étrangère ne voulait pas laisser partir Israël, tout comme cet homme fort, la magicienne, le sorcier/ la sorcière, ne veut pas te laisser partir. Ce n’est donc une opération de négociation mais de force. Philippiens 2 : 9-11 nous rappelle : C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. Ceci revient à dire même si l’homme fort a été enterré avec sa malédiction dans sa bouche, la terre va être remuée… Comme tu secoues la terre pendant ce programme. Même si c’est sous la terre qu’on a caché cette bénédiction, le nom de Jésus est suffisant pour juger et châtier ces hommes forts et te la restituer.

Prières

  • Oh Dieu ! Je dénonce tout homme fort / toute femme forte, tout réseau satanique qui s’oppose à l’accomplissement de Tes promesses dans ma vie. Terre, terre, terre, toi terre ancestrale, terre natale, toi terre d’accueil, terre d’alliance, tu ne peux plus être utilisée contre moi en cette saison, comme je te secoue, comme je te secoue, comme je te secoue, je le fais avec connaissance, c’est le temps de la visitation, c’est le temps de l’accomplissement des bénédictions divines, l’accomplissement des promesses divines, oui, oui, oui, oui, Eternel Tu es Dieu, comme je secoue cette terre, elle cesse de crier contre moi, contre mes opportunités, au nom puissant de Jésus-Christ ;
  • Terre, terre, terre, coopère ; coopère, coopère, c’est le temps d’accomplissement au nom puissant de Jésus-Christ.

Que ce soit dans l’Ancienne ou dans la Nouvelle Alliance, le Dieu qui juge n’a pas changé (Hébreux 13 : 8).

Actes 12 : 1-4 : Vers le même temps, le roi Hérode se mit à maltraiter quelques membres de l’Eglise, et il fit mourir par l’épée Jacques, frère de Jean. Voyant que cela était agréable aux Juifs, il fit encore arrêter Pierre. C’était pendant les jours des pains sans levain.  Après l’avoir saisi et jeté en prison, il le mit sous la garde de quatre escouades de quatre soldats chacune, avec l’intention de le faire comparaître devant le peuple après la Pâque.

Le roi Hérode avait déjà fait tuer Jacques par l’épée et ce supplice plaisait aux Juifs. Raison pour laquelle il voulait continuer à leur faire plaisir et dans ce sillage, il a fait aussi arrêter et emprisonner le capitaine de l’équipe : Pierre. Tes ennemis sont contents des souffrances que tu as connues mais sache que Dieu va arrêter cette spirale de souffrances. Tu dois te lever afin qu’Hérode sache que les temps ont changé. Quelque soit ce que tes parents ont subi comme injustice, quelque soit ce que tes aînés ont subi comme injustice, avec toi, ça va changer.

Verset 5 : Pierre donc était gardé dans la prison ; et l’Eglise ne cessait d’adresser pour lui des prières à Dieu.

  • Dénonce toute prison satanique, toute prison spirituelle où les alliances familiales t’avaient maintenu jusqu’à ce jour, prie, prie…Eternel mon Dieu je dénonce cette prison satanique, cette prison démoniaque, cette prison ténébreuse, cette prison de sorcellerie, cette prison consécutive aux alliances sataniques opérationnelles dans ma famille côté paternel, côté maternel, ces prisons dans ma belle-famille (pour les conjoints), je les dénonce, je les dénonce, je les dénonce au nom puissant de Jésus-Christ ;
  • Oh Dieu réveille notre esprit, réveille-nous, réveille-nous, sors-nous de tout esprit de religion pour combattre ces dominations, ces autorités, ces princes du monde des ténèbres, ces esprits méchants dans les lieux célestes, au nom puissant de Jésus-Christ.

Le combat est spirituel. Tout ce que vous voyez dans le physique vient du spirituel. C’est dans ce sens que l’Eglise ne cessait d’adresser des prières en faveur de Pierre, parce que le Dieu que nous servons, répond aux prières, Il répond et Il juge par le feu. Il répond par le tonnerre, Il fait gronder le tonnerre, Il répond par la foudre, par le tremblement de terre, par les vents impétueux Il REPOND AUX PRIERES.  La prière crée le tremblement de terre spirituel, la prière brise les verrous de fer, la prière ouvre les portes des prisons sataniques. Tu dois prier avec connaissance et avec foi parce que Dieu REPOND AUX PRIERES.

  • Oh Dieu au nom de Jésus ! Etouffe mon ennemi de toutes parts, qu’il suffoque au nom de Jésus, met mes ennemis sous pression au nom de Jésus, met les ennemis de cette Assemblée Compassion Globale sous pression, étouffe-les au nom de Jésus, étouffe-les, étouffe-les et comme je secoue cette terre, quelque soit le lieu où se trouve mon ennemi, qu’il soit atteint au nom de Jésus, étouffe-le, qu’il suffoque, Seigneur mets une pression terrible sur lui au nom puissant de Jésus-Christ ; Seigneur fais-le, Seigneur fais-le, Seigneur fais-le au nom puissant de Jésus-Christ.

Versets 6-11 : La nuit qui précéda le jour où Hérode allait le faire comparaître, Pierre, lié de deux chaînes, dormait entre deux soldats ; et des sentinelles devant la porte gardaient la prison. Et voici, un ange du Seigneur survint, et une lumière brilla dans la prison. L’ange réveilla Pierre, en le frappant au côté, et en disant : Lève-toi promptement ! Les chaînes tombèrent de ses mains.  Et l’ange lui dit : Mets ta ceinture et tes sandales. Et il fit ainsi. L’ange lui dit encore : Enveloppe-toi de ton manteau, et suis-moi. Pierre sortit, et le suivit, ne sachant pas que ce qui se faisait par l’ange fût réel, et s’imaginant avoir une vision.  Lorsqu’ils eurent passé la première garde, puis la seconde, ils arrivèrent à la porte de fer qui mène à la ville, et qui s’ouvrit d’elle-même devant eux ; ils sortirent, et s’avancèrent dans une rue. Aussitôt l’ange quitta Pierre. Revenu à lui-même, Pierre dit : Je vois maintenant d’une manière certaine que le Seigneur a envoyé son ange, et qu’il m’a délivré de la main d’Hérode et de tout ce que le peuple juif attendait.

Ce que tes ennemis attendaient, n’arrivera pas au nom de Jésus-Christ. Je proclame la frustration de tes ennemis, la frustration des ennemis de cette Assemblée Compassion Globale et de la nation Camerounaise parce que ce qu’ils attendaient, n’arrivera pas au nom de Jésus mais au contraire ils seront rongés de vers et ils vont expirer : Versets 21-23 : A un jour fixé, Hérode, revêtu de ses habits royaux, et assis sur son trône, les harangua publiquement. Le peuple s’écria : Voix d’un dieu, et non d’un homme !  Au même instant, un ange du Seigneur le frappa, parce qu’il n’avait pas donné gloire à Dieu. Et il expira, rongé des vers.