La nécessité d’évangéliser

SR-05-01-2018

Orateur : Apôtre Samuel TATHEU

Références : Matthieu 9 : 37-38 ; Matthieu 6 : 33 ; Mathieu 28 : 18 ; Actes 1 : 4 et 8 ; 1 Corinthiens  1 : 27 ; Luc 19 : 2-8

Matthieu 9 : 37-38 : Alors il dit à ses disciples : La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson. Quand une phrase commence par Alors, cela signifie qu’il y a eu quelque chose avant, un évènement qui précède le récit. La Bible dit donc au verset 36 que, voyant la foule, Jésus fut ému de compassion pour elle, parce qu’elle était languissante et abattue, comme des brebis qui n’ont point de berger. Il y a des gens là dehors, même comme on vient de célébrer le nouvel an, ils sont abattus et languissants, sans berger, cela veut dire qu’ils n’ont pas de direction, il n’y a aucune autorité qui puisse les aider. Ayant fait ce constat, Jésus s’est adressé à ses disciples, dans le but d’attirer leur attention sur la situation de ces brebis sans berger. En année de moisson, le Seigneur ouvre tes yeux pour voir ces gens en difficulté, ces gens accablés de problèmes ; mais leur vrai besoin n’est pas l’argent, mais il leur manque de berger. Parmi eux il y avait sûrement des fonctionnaires, des hommes et femmes d’affaires, et personne n’avait la direction ; c’est-à-dire que personne ne pouvait savoir ce qu’il faut faire. Il y en a, à qui on a prêché l’évangile depuis des années mais ils n’ont pas vu le fruit de cet évangile dans leur vie ; ils sont découragés, ils ne savent plus où aller. Il y en a qui sont fatigués de la religion ; on leur a parlé de la vierge Marie, du baptême, du baptême du Saint-Esprit, mais n’ont malheureusement vu aucun fruit de tous ces actes dans leur vie : Ils sont perdus, n’ayant aucun repère. Et le Seigneur ajoute : Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson. Il existe la compagnie des moissonneurs qui est une section spéciale d’ouvriers. Les ouvriers qu’on envoie pour la moisson, ont cette grâce, cette spécialité, de moissonner. Donc priez, Dieu connaît les vrais moissonneurs. Ce n’est pas parce qu’on récite les passages bibliques, Non, il y a une grâce particulière pour les moissonneurs. Il y avait pourtant beaucoup d’ouvriers, mais le Seigneur devait sélectionner ceux qui sont capables de moissonner. 2018, année de moisson, qui va véritablement moissonner ? A chaque fois que vous recevez un message, notamment celui de l’année, ne le prenez pas au premier degré, c’est-à-dire au niveau égoïste, au niveau personnel. Qu’est-ce que le Seigneur gagne ? Quel intérêt pour le Seigneur ? Le Seigneur, parce qu’Il vous voit défendre ses intérêts, vous fera vous réjouir. En cette année, Dieu veut voir les âmes gagnées pour son royaume. Peut-être tu ne vois que le mariage, les voyages, un nouvel emploi, ce n’est pas mauvais ; mais que ta priorité soit de gagner des âmes pour le Seigneur. Et quelqu’un qui veut voir les âmes être gagnées en faveur du royaume, prie pour cela. Il prie ainsi ; Seigneur, considérant ces brebis languissantes et abattues, considérant la moisson qui est grande, Seigneur me voici, envoie-moi.  Par ailleurs la Bible déclare dans Esaïe 6 : 1 : L’année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur assis sur un trône très élevé, et les pans de sa robe remplissaient le temple. Esaïe a eu pitié de lui-même à cause de son environnement parce qu’il vivait avec des gens qui avaient des lèvres impures. Esaïe a crié : Seigneur aie pitié de moi et Dieu a envoyé un ange à son secours. L’ange est venu avec une pierre, il avait des pincettes parce que cette pierre était tirée de l’autel de Dieu. L’ange a touché la bouche d’Esaïe et a déclaré que son iniquité est enlevée, et son péché est expié. Directement, après cet acte, Esaïe a entendu une voix venant du ciel qui disait : Qui enverrai-je, et qui marchera pour nous ?  Voilà la foule languissante, voilà les brebis qui n’ont pas de berger, qui ira pour nous ? Qui ira moissonner ?  Esaïe a dit : Me voici, envoie-moi. J’ai vu, j’ai eu la révélation que tu es le Dieu ému de compassion, le Dieu qui veut voir la foule, les multitudes être sauvées, j’ai saisi la vision, et parce que j’ai saisi la vision Seigneur, tu as eu pitié de moi en expirant mes péchés, me voici, envoie-moi, disait Esaïe en d’autres termes.

Alors que cette année ne fait que commencer, Dieu est en train de chercher des hommes et des femmes qui ont saisi ce message, qui se disent : En cette année, on va voir des fruits dans ma vie, mais prioritairement, les intérêts du royaume de Dieu. Matthieu 6 : 33 : Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. Cherchez premièrement la moisson des âmes. Et dans Matthieu 28 : 18 : Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. Dieu n’a pas changé, le même Dieu au temps d’Esaïe que celui du moment où Jésus quittait la terre en faisant cette ultime déclaration. Le pouvoir que Jésus donne est contenu dans Matthieu 28 : 19 : Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.  Allez moissonner. Comme Jésus se trouvait avec eux, il leur recommanda de ne pas s’éloigner de Jérusalem, mais d’attendre ce que le Père avait promis, ce que je vous ai annoncé, leur dit-il ; en 2018, vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. Les moissonneurs sont les témoins du Seigneur ; en témoignant tu moissonnes : J’étais un alcoolique, j’étais un ivrogne, j’étais une prostituée, j’étais un escroc, le Seigneur a change ma vie ; voilà quelques exemples patents de témoignages. Toi qui as toujours erré ça et là, sache que Jésus peut te transformer, Il peut te donner une direction. Dans 1 Corinthiens 1 : 27 : Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages ; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes. Avec l’onction et l’autorité de Dieu, toi que tout le monde méprisait, tu vas te tenir au carrefour Bonakouamouang témoigner de ce que Jésus a fait dans ta vie. Jésus a dit dans Matthieu 11 : 28 : Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Qui ira chercher ces fatigués et ces chargés ? A l’instar de la femme samaritaine ou de l’Apôtre Paul qui disait dans 1 Corinthiens 9 : 16 : Si j’annonce l’Evangile, ce n’est pas pour moi un sujet de gloire, car la nécessité m’en est imposée, et malheur à moi si je n’annonce pas l’Evangile ! C’est la volonté de Dieu que nous puissions annoncer la bonne nouvelle. Commence à parler à Dieu, pour recevoir ce feu de la moisson :

Prières :

  • Seigneur j’ai besoin de ton feu pour la moisson, Seigneur conduis-moi partout où se trouve cette moisson, Seigneur je ne veux plus me taire, je veux moissonner les âmes. Répands ton feu dans mes os, dans mes tripes, je ne veux plus me taire.
  • Seigneur, aide-moi à ne pas regarder à ma condition, mais à voir cette grande moisson. Seigneur conduis-moi là où tu veux et non où je veux aller.

 

La Bible nous parle dans Luc 19 : 2 : d’un homme riche, appelé Zachée, chef des publicains, qui est monté sur un sycomore, lorsque Jésus fut arrivé à cet endroit, il leva les yeux et lui dit : Zachée, hâte-toi de descendre ; car il faut que je demeure aujourd’hui dans ta maison. Dans la suite des évènements, Zachée, se tenant devant le Seigneur, lui dit : Voici, Seigneur, je donne aux pauvres la moitié de mes biens, et, si j’ai fait tort de quelque chose à quelqu’un, je lui rends le quadruple. Zachée et sa famille ont été sauvés et toute la ville a été bénie.