La nécessité d’être débloqué Vol. 6 (la fermeté)

C-21-02-2021

Orateur : Apôtre Samuel TATHEU

Références Bibliques: 1 Samuel 4 : 17-22 ; Daniel 11 : 32 ; Actes 1 : 8 ; 1 Corinthiens 11 : 1 ; Lamentations 5 : 7-8 ; Ephésiens 6 : 12 et suivants ; 1 Samuel 5 : 3 et suivants

            Dimanche dernier, nous avons parlé et examiné la vie d’un homme : Le sacrificateur et juge Eli qui avait deux fils Hophni et Phinées. La Bible les présente comme des hommes pervers (un homme pervers aime et encourage d’autres à pratiquer le mal). Leur père a eu un ministère irréprochable malheureusement ses fils n’ont pas suivi ses traces. Or un sacrificateur est un exemple, un leader. Souvenons-nous que le blocage interne est de loin plus dangereux que celui externe. Ce grand sacrificateur était bloqué donc de l’intérieur, voyant ainsi tous ses efforts ruinés voire dissous. Eli a reproché légèrement ses fils, sans rigueur, mieux, sans fermeté recommandée par Daniel 11 : 32.

            1 Samuel 4 : 17 - 18 : Celui qui apportait la nouvelle dit en réponse : Israël a fui devant les Philistins, et le peuple a éprouvé une grande défaite ; et même tes deux fils, Hophni et Phinées, sont morts, et l’arche de Dieu a été prise. A peine eut-il fait mention de l’arche de Dieu, qu’Eli tomba de son siège à la renverse, à côté de la porte ; il se rompit la nuque et mourut, car c’était un homme vieux et pesant. Il avait été juge en Israël pendant quarante ans.

            Le peuple d’Israël avait connu une grosse défaite devant les Philistins qui étaient leurs ennemis permanents. Ils ont expliqué cette défaite par l’absence de l’arche de l’Eternel. C’est dans la recherche de cette victoire perdue, qu’ils vont ramener l’arche de l’Eternel de Silo le même jour. Malgré la présence de l’arche de Dieu, le peuple avait éprouvé une grande défaite ; et même les deux fils d’Eli, Hophni et Phinées, morts. Pire,  l’arche de Dieu avait été prise. C’est comme si Dieu avait été capturé. L’arche de Dieu dans l’Ancienne Alliance représente l’image de l’Eglise aujourd’hui. Et tout se passe aujourd’hui comme si Dieu a été capturé : Les gens se rassemblent, ils crient, ils chantent…Mais la présence de Dieu n’y est pas. Ils parlent même du déblocage…Mais Dieu n’est plus là. C’était le cas d’Israël, c’était terrible !!!

            Et c’est dans ce contexte qu’Eli, ayant eu mention de la prise de l’arche de Dieu, tomba de son siège à la renverse ; il se rompit la nuque et mourut. Parce qu’il avait compris que sans la présence de Dieu, Israël qu’il a conduisit pendant quarante ans, ne pouvait aller nulle part. Il n’y a pas de déblocage sans la présence de Dieu.

            L’histoire continue avec la réaction de sa belle-fille aux versets 19 et suivants : Sa belle-fille, femme de Phinées, était enceinte et sur le point d’accoucher. Lorsqu’elle entendit la nouvelle de la prise de l’arche de Dieu, de la mort de son beau-père et de celle de son mari, elle se courba et accoucha, car les douleurs la surprirent.

 Comme elle allait mourir, les femmes qui étaient auprès d’elle lui dirent : Ne crains point, car tu as enfanté un fils ! Mais elle ne répondit pas et n’y fit pas attention. Elle appela l’enfant I-Kabod, en disant : La gloire est bannie d’Israël ! C’était à cause de la prise de l’arche de Dieu, et à cause de son beau-père et de son mari.  Elle dit : La gloire est bannie d’Israël, car l’arche de Dieu est prise !

            Le peuple était bloqué, comme c’est le cas de certaines communautés, de certaines familles. Malgré les certifications et autres diplômes…Rien de bon, la gloire y est bannie.

            Israël était rentré dans une période sombre, ténébreuse. A vrai dire ce peuple n’avait pas de leader capable de se tenir devant Dieu ; plutôt des religieux, des gens qui avaient des titres religieux mais Dieu ne pouvait pas s’identifier à eux. Oublie le déblocage si Dieu ne peut pas s’identifier à toi. C’est le cas par exemple de ces « témoins de Christ » qui n’ont pas un bon témoignage. Jésus a dit dans Actes 1 : 8 : Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. Tu ne peux pas être Témoin de Christ si ta vie ne suit pas, puisqu’on sert Dieu avec sa vie. C’est l’idée contenue dans 1 Corinthiens 11 : 1 où l’Apôtre Paul disait : Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même de Christ.

            Le sacrificateur Eli avait été complaisant et laxiste et les conséquences ont suivi : Toute la nation était bloquée, privée de la gloire de Dieu. C’est pourquoi l’Apôtre Paul, quand il s’adressait à Timothée, son fils légitime dans la foi, nous exhortait à prier pour tous les hommes et notamment pour ceux élevés en dignité. Parce que ces dignitaires, ces hauts commis, s’ils prennent de mauvaises décisions, elles affecteront l’ensemble de la communauté, y compris l’Eglise et même les pasteurs. Un tel territoire ne pourra plus être favorable, parce que sous embargo, bloqué. La gloire est bannie. Donc ce n’est pas parce que tu souhaites le déblocage qu’il aura forcément lieu, quelle est la source de ce blocage ? Lamentations 5 : 7-8.

            Tout le monde veut vivre son déblocage, mais est-ce que Dieu peut s’identifier à toi ? Est-ce qu’Il peut compter sur toi pour mener cette bataille ? Ephésiens 6 : 12 et suivants.

Christ doit être établi en toi. S’il est établi en toi, tu réussiras certainement parce que Dieu n’échoue JAMAIS : 1 Samuel 5 : 3 et suivants.