La nécessité d’être débloqué (l’éveil de l’Afrique, David-Goliath)

C-17-01-2021    

Orateur : Apôtre Samuel TATHEU

Références Bibliques: 1 Samuel 17 : 16 ; 24 ; 33-49 ; Jean 10 : 10a ; Ephésiens 6 : 12 ; Zacharie 4 : 6 ; Jean 1 : 1-4 

                Débloquer est l’action de remettre en marche et de libérer. Le déblocage peut concerner un individu, une famille, un quartier, une communauté, une institution, une nation, un continent comme c’est le cas de l’Afrique qui est oppressée par les « Goliath » des temps modernes. Afrique, lève-toi et tourne-toi vers l’Eternel qui a une voie pour toi, tourne-toi vers l’Eternel qui te donnera la force de renverser ces Goliath, comme David l’a fait en son temps !!!

            1 Samuel 17 : 16 : Le Philistin s’avançait matin et soir, et il se présenta pendant quarante jours.

                Quand la Bible parle du Philistin, il s’agit de Goliath : Un héros Philistin. Il a lancé un défi à l’armée d’Israël en ces termes : Donnez-moi un homme, et nous nous battrons ensemble. Malheureusement il n’y avait personne… Pendant quarante jours et quarante nuits. Pendant ce temps, tout le peuple d’Israël était paralysé, oppressé, peureux, bloqué. C’était infernal pour Israël. Dieu permet le blocage de certaines situations, parce qu’Il prépare également des personnes (formées par Lui) pour les débloquer. Dieu prépare toujours Ses serviteurs pour débloquer des situations, parce que ce blocage concerne l’accomplissement de Son plan. Et celui qui bloque, n’est pas de Dieu, comme le stipule Jean 10 : 10a : Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire…Celui qui vous bloque est un destructeur. Et si la volonté de Dieu ne s’accomplit pas dans votre vie, vous finirez bredouille, sans aucun résultat, aucun fruit. Ce ne sera pas votre cas au nom de Jésus-Christ !!!

Quand tu comprends que l’Eternel est le Dieu du déblocage, tu te soumettras à Lui, tu Le laisseras te former et parce qu’Il te formera, les gens pourront se moquer entre-temps…Ce n’est pas grave mais il y aura un temps, où Dieu manifestera Sa grandeur. C’était terrible pour Israël qui était ainsi intimidé, humilié. Qui t’a intimidé ? Qui t’a humilié ? Sache que ça va s’arrêter avec toi, tu te lèveras et tu affronteras ce Goliath au nom de Jésus-Christ !!! Tout comme l’Afrique a été humiliée mais le plus important est de se concentrer pour identifier la voie que Dieu a préparée pour elle. Le défi de l’Afrique est donc de trouver sa voie, et ne surtout pas recopier le modèle des autres, quel est le modèle que Dieu a pour nous ? Dieu veut que la situation de l’Afrique change !!! Il ne s’agit pas d’une question des universitaires, des intellectuels, philosophes, des théories apprises des autres dans des domaines économiques, socio-culturels… Dieu a une vision pour l’Afrique, une vision spirituelle et elle doit la saisir ; comprendre que Dieu a un plan pour chaque peuple. Dieu a un projet pour l’Afrique, qu’elle cesse de regarder aux autres : Zacharie 4 : 6 : Ce n’est ni par la puissance ni par la force, mais c’est par mon esprit, dit l’Eternel des armées. Les autres peuvent avoir la bombe atomique, des armes sophistiquées mais nous avons le Saint-Esprit, avec le Saint-Esprit nous ferons des exploits. Il est l’Esprit de révélation, Il est l’Esprit des inventions. Le développement, le modèle de l’Afrique est caché dans la présence de Dieu. Voici ta saison, ton temps, Afrique. Afrique, tourne-toi vers l’Eternel et Il te montrera ta voie.

            Verset 24 : A la vue de cet homme, tous ceux d’Israël s’enfuirent devant lui et furent saisis d’une grande crainte.

            Même Saül le leader était sans voix, apeuré. Une situation insupportable et horrible pour Israël. Avec Dieu, pour obtenir une promotion, il faut affronter une situation de blocage. Israël avait peur parce qu’il regardait à la morphologie charnelle de Goliath, Israël n’a pas compris ce que l’Apôtre Paul avait recommandé dans Ephésiens 6 : 12 : Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.

            Donc le combat est d’abord spirituel.

            Verset 37 : David dit encore : L’Eternel, qui m’a délivré de la griffe du lion et de la patte de l’ours, me délivrera aussi de la main de ce Philistin. Et Saül dit à David : Va, et que l’Eternel soit avec toi !

            Quand les philistins ont défié Israël, David était en service au palais : il était un musicien et il apaisait le roi lorsqu’il était tourmenté par le mauvais esprit. David avait trois frères qui étaient engagés dans l’armée de Saül ; son père l’envoie munis de provisions pour ses frères et ses chefs. Quand il arrive, il découvre qu’Israël était effrayé. Tout le peuple était terrifié mais David y a vu une opportunité : Que fera-t-on à celui qui tuera ce Philistin, et qui ôtera l’opprobre de dessus Israël ? Qui est donc ce Philistin, cet incirconcis, pour insulter l’armée du Dieu vivant ?

            La foi vient de ce qu’on entend et ce qu’on entend doit venir de la Bible, la parole de Dieu. Si tu entends des paroles de nature à te décourager, à te déstabiliser, elles finiront par te décourager, t’affaiblir et t’affecter négativement. David ne parlait pas sur la base du zèle, il avait un parcours, une formation, une expérience malgré son jeune âge et voici les preuves : L’Eternel, qui m’a délivré de la griffe du lion et de la patte de l’ours, me délivrera aussi de la main de ce Philistin. Beaucoup échouent à l’Eglise parce qu’ils s’appuient sur un zèle sans pilier, sans être passé par l’école de Dieu. Si Dieu te forme, Il te donnera une plate-forme pour qu’on le sache (officiellement).

            Versets 33-36 : Saül dit à David : Tu ne peux pas aller te battre avec ce Philistin, car tu es un enfant, et il est un homme de guerre dès sa jeunesse. David dit à Saül : Ton serviteur faisait paître les brebis de son père. Et quand un lion ou un ours venait en enlever une du troupeau, je courais après lui, je le frappais, et j’arrachais la brebis de sa gueule. S’il se dressait contre moi, je le saisissais par la gorge, je le frappais, et je le tuais. C’est ainsi que ton serviteur a terrassé le lion et l’ours, et il en sera du Philistin, de cet incirconcis, comme de l’un d’eux, car il a insulté l’armée du Dieu vivant.

            Avec Dieu, l’âge n’est pas un critère de qualification. Dieu est souverain, Il appelle qui Il veut. David comptait sur l’Eternel qui avait permis ce défi, pour prouver que c’est l’Eternel est Dieu et qu’en dehors de Lui, il n’en est point d’autre ; Il n’est pas un homme pour mentir ni fils d’un homme pour repentir. Quand c’est Dieu qui forme quelqu’un, c’est quelqu’un qui fera les exploits : Il mit la main dans sa gibecière, y prit une pierre, et la lança avec sa fronde ; il frappa le Philistin au front, et la pierre s’enfonça dans le front du Philistin, qui tomba le visage contre terre.