La nécessité d’être à sa place vol. 9 (y manifester la foi)

C-12-07-2020

Orateur : Apôtre Samuel TATHEU

Références : Psaumes 139 : 16 ; Psaumes 25 : 14-15 ; Psaumes 26 : 11 ; Luc 4 : 5-7

            La suite de cette riche série débute avec l’illustration d’une catégorie de personnes dynamiques, travaillant durement et une autre catégorie qui se plaint de frustrations. A vrai dire cette dernière catégorie ne peut pas parler de frustration ; parce qu’on ne parle de frustration que lorsqu’on a fait tout ce qu’on était en droit de faire sans obtenir les fruits escomptés. Donc ces personnes ne sont pas frustrées, leur vrai problème est qu’elles ne sont pas bien positionnées, elles ne sont pas à leur place. Si vous n’êtes pas à votre place, tous les sacrifices que vous ferez, seront vains. Quelle position occupez-vous ? Est-ce celle que Dieu vous a attribuée ? Ou alors celle que vous avez choisie ou celle que les hommes vous ont donnée ? Manifestez-vous la foi à cette place malgré les pressions ?

            Psaumes 139 : 16 : Quand je n’étais qu’une masse informe, tes yeux me voyaient ; Et sur ton livre étaient tous inscrits Les jours qui m’étaient destinés, Avant qu’aucun d’eux existât.

            David a eu cette révélation : Il n’était pas le fruit du hasard mais sa présence sur cette terre était liée à une mission laquelle avait des étapes précises.  C’est Dieu qui avait formé ce plan. Chacun de nous est sur cette terre pour accomplir une mission ; et chacun doit occuper sa place, sa position pour pouvoir l’accomplir.

            Psaumes 25 : 14 : L’amitié de l’Eternel est pour ceux qui le craignent, Et son alliance leur donne instruction.

            L’amitié nécessite un sentiment d’affection réciproque. On se sacrifie pour son ami et on lui donne le meilleur. Dieu nous appelle dans une relation d’amitié et cette relation d’amitié ne peut exister que si on Le craint. La conséquence logique est l’existence de ce pacte, de cette alliance qui va établir un lien profond entre nous et Dieu c’est alors que nous recevrons des instructions précises attachées à cette position privilégiée. Quand on est à sa place, on est concentré, on ne se précipite pas, on attend des instructions de Dieu exactement comme Habakuk. C’est là que Dieu nous parle et nous visite. Or si nous ne sommes pas à notre place, comment est-ce que Dieu va nous parler et nous visiter ? Parce que Dieu nous visite selon notre adresse et c’est Lui qui a fixé cette position, ce lieu, cette adresse. En définitive, c’est Dieu qui attribue l’adresse et la position de chacun.

            Verset 15 : Je tourne constamment les yeux vers l’Eternel, Car il fera sortir mes pieds du filet.

            Ce n’est pas parce que vous êtes à votre place, que l’ennemi ne va pas vous tendre des pièges parce que quand la Bible parle de filet, il s’agit des embûches et des pièges. Justement quand vous êtes à votre place, l’ennemi va se déployer, vous attaquer farouchement parce qu’il est conscient que tant que vous êtes fidèles à Dieu, il ne pourra rien vous faire, il va juste essayer de vous faire échouer prenant même l’aspect d’un lion rugissant mais il ne réussira pas parce que la protection divine est attachée à la place que vous occupez. C’est pourquoi il y a des combats inutiles ; quand vous n’êtes pas à votre place vous allez mener des combats sans la grâce de Dieu. Tout ce que nous vivons aujourd’hui sur le plan mondial, devrait nous amener chacun à s’interroger « Est-ce que nous sommes à notre place ? » Parce que si nous sommes à notre place, notre victoire est garantie et l’ennemi s’agitera en vain. Les gens qui sont à leur place sont en permanence en communion avec Dieu, ils tournent constamment leurs yeux vers l’Eternel. Et Dieu fait sortir leurs pieds du filet. Quelque soit le piège que l’ennemi vous a tendu, la préoccupation majeure est de savoir si vous êtes à votre place, si oui continuez-vous de communier avec l’Eternel qui vous a positionnés à cette place ? Maintenez-vous vos yeux tournés vers Dieu ? C’est aussi ça la manifestation de la foi.

            Psaumes 26 : 11 : Moi, je marche dans l’intégrité ; Délivre-moi et aie pitié de moi !

            David a choisi de demeurer intègre malgré les pressions. David a choisi l’honnêteté, refusant d’utiliser les moyens de malhonnêteté.

Tout comme le Seigneur Jésus dans Luc 4 : 5-7 qui a vécu une expérience atypique avec le diable : Le diable, l’ayant élevé, lui montra en un instant tous les royaumes de la terre, et lui dit : Je te donnerai toute cette puissance, et la gloire de ces royaumes ; car elle m’a été donnée, et je la donne à qui je veux. Si donc tu te prosternes devant moi, elle sera toute à toi.

Se prosterner ici est synonyme de changer de position, de place.

Ne change pas de position à cause des pressions ou des difficultés. Bien au contraire c’est à cette place que tu dois manifester ta foi envers Celui qui t’y a positionné.