La nécessité d’être à sa place Vol. 27 (…au sein de la famille : parents-enfants)

C-15-11-2020  

Orateur : Apôtre Samuel TATHEU

Référence : Ephésiens 6 : 1-4

Etre à sa place est nécessaire pour qu’il y ait l’ordre, la discipline, pour qu’on respecte les règles, pour que la notion d’hiérarchie soit observée… Même au sein de la famille parce que tout commence par la famille.

Ephésiens 6 : 1-4 : Enfants, obéissez à vos parents, selon le Seigneur, car cela est juste. Honore ton père et ta mère c’est le premier commandement avec une promesse, afin que tu sois heureux et que tu vives longtemps sur la terre. Et vous, pères, n’irritez pas vos enfants, mais élevez-les en les corrigeant et en les instruisant selon le Seigneur.

L’Apôtre Paul précise ici que les enfants sont le trait d’union entre Dieu et les parents ; en d’autres termes entre le Père céleste et les enfants, se trouvent les parents. En réalité ce sont ces derniers qui doivent conduire les enfants vers le Seigneur. Donc les parents ont leur place, les enfants la leur. Dieu demande aux parents d’instruire et de corriger les enfants selon le Seigneur. Le problème qui se pose est de savoir comment les parents qui ne sont pas soumis au Seigneur instruiront leurs enfants dans les voies du Seigneur ? Véritable problématique sociale dans la mesure où les parents ne sont plus les exemples. On n’est pas parent seulement parce qu’on a engendré des enfants. Encore que cette notion ne concerne pas uniquement les parents biologiques ; il y a des parents dans la foi. Le dénominateur commun étant la soumission au Seigneur, chacun étant à sa place. La soumission au Seigneur étant synonyme de transformation de vie, de caractère et c’est tout ce package qui authentifie l’autorité parentale, la crédibilité.

La difficulté naît à partir du moment où les parents sont prêts à sanctionner les enfants allant jusqu’à leur priver du goûter mais sommes-nous crédibles ? Sachons que ces enfants observent les parents et apprécient à leur juste valeur, si oui ou non, ces parents sont des exemples. Par exemple quand il faut prier à la maison, les parents ne prient pas, quand le créancier arrive ce sont ces parents qui disent à ces enfants, de dire qu’ils ne sont pas là. Comment pouvons-nous opérer comme parents dans ces conditions ? Des parents capables de bénir leurs enfants ? Comment c’est possible ?

L’autorité parentale vient de Dieu et elle se manifeste puissamment quand on est d’abord soumis à Dieu. Les parents ne doivent donc pas demander aux enfants de faire des choses qui sont contraires au Seigneur, par exemple leur imposer des voies opposées à la volonté du Seigneur. Le fait d’être parents ne vous autorise pas à imposer vos voies dépravées à vos enfants. Si vos voies ne sont pas conformes à celles de Dieu cela signifie que vous-mêmes n’êtes plus à votre place en tant que parents puisque quand vous occupez dignement la place que Dieu vous donne, Son autorité vous accompagne, la puissance de Dieu se manifeste au travers de vous et vos paroles sont des paroles de sagesse parce que vous êtes soumis au Plus Sage. Et Il vous a donné une place en tant que parents pour que vous manifestiez Sa sagesse, pour que vous éduquiez vos enfants, pour que vous les instruisiez et les corrigiez selon Ses voies.

Allez-vous être parents selon le Seigneur ? Ou parents selon le monde ?