Affronte cette menace vol. 12 (la mort programmée 2)

RP-20-09-2019

Orateur : Apôtre Samuel TATHEU

Références : Psaumes 106 : 19-20 ; 28-29 ; Nombres 25 : 1-3 ; 9 ; Luc 4 : 5-7 ; 1 Corinthiens 6 : 18-19 ; 1 Corinthiens 10 : 14 ; 1 Pierre 5 : 8 ; Ephésiens 4 : 27

            A titre de rappel, la menace renvoie aux termes tels que danger, intimidation, hostilité ;  et nous avons vu que la mort était de loin, la menace qui faisait le plus peur à l’homme. Il existe deux types de morts : La mort naturelle (cas de David, Abraham) et la mort programmée (provoquée …avec effet immédiat).

            Psaumes 106 : 19-20 : Ils firent un veau en Horeb, Ils se prosternèrent devant une image de fonte,

20  Ils échangèrent leur gloire Contre la figure d’un bœuf qui mange l’herbe.

            Dans une série intitulée « Les transactions » à l’émission Tu dois Comprendre qui passe sur les ondes de Radio Solution et de Solution Tv, ce concept apparaît clairement sous le prisme des échanges. Dans les sociétés traditionnelles africaines, on pratiquait le troc, c’est-à-dire, un échange direct d’objet sans l’intermédiaire d’une monnaie.

            Dans cette référence Biblique, il s’agit d’une transaction entre le peuple d’Israël et le diable : Dieu a donné la gloire à Son peuple (qui n’a malheureusement pas compris) et ce dernier a vulgarisé, banalisé, méprisé cette gloire en l’échangeant contre la figure d’un bœuf : L’idolâtrie.

            Bon à savoir dans le monde spirituel, les animaux représentent des démons. Le peuple d’Israël a donc fait cette transaction avec ce démon ignorant ce qu’il livrait (de précieux) pour des effets néfastes devant s’étaler sur plusieurs générations. C’était une mort programmée de générations en générations.

            Verset 28 : Ils s’attachèrent à Baal-Peor, Et mangèrent des victimes sacrifiées aux morts.

            Au départ il y avait la figure d’un bœuf, ensuite un autre type de démon (Baal-Peor). Le peuple d’Israël a fait plusieurs transactions, plusieurs alliances démoniaques. Et c’est ce qui se passe avec ceux qui fréquentent plusieurs marabouts, plusieurs féticheurs. Chaque féticheur travaille avec un type d’esprit impur. Chez Baal-Peor par exemple, tu dois manger des victimes, des animaux sacrifiés aux morts. Et pour ce cas, Dieu fut irrité et les conséquences s’en sont suivies : Verset 29 : Ils irritèrent l’Eternel par leurs actions, Et une plaie fit irruption parmi eux. Il y a un type d’esprit qui va t’exposer toi et ta famille et un autre type de démon (par rapport au niveau d’abomination) qui va provoquer le courroux de Dieu avec effets immédiats : Une plaie fit irruption. Qu’est-ce qui s’était  passé en amont ?

            Nombres 25 : 1-3 : Israël demeurait à Sittim ; et le peuple commença à se livrer à la débauche avec les filles de Moab.

2  Elles invitèrent le peuple aux sacrifices de leurs dieux ; et le peuple mangea, et se prosterna devant leurs dieux.

3  Israël s’attacha à Baal-Peor, et la colère de l’Eternel s’enflamma contre Israël.

            Après l’impudicité, Israël mangea et se prosterna devant les dieux étrangers et c’est ainsi qu’il y a eu un attachement à Baal-Peor. Cela veut dire qu’ils ont ouvert les portes de la mort dans leurs vies et la sentence divine a été immédiate : Verset 9 : Il y en eut vingt-quatre mille qui moururent de la plaie.

            Job 38 : 17 : Les portes de la mort t’ont-elles été ouvertes ? As-tu vu les portes de l’ombre de la mort ?

            Ce ne sont pas seulement les sorciers qui peuvent ouvrir ces portes de la mort dans nos vies ; nous-mêmes nous pouvons les ouvrir, par exemple le diable te séduit et tu succombes au piège de la séduction : Ces portes s’ouvrent. C’est pourquoi Jésus nous a envoyés le Saint-Esprit pour résister à ce monde de tentation.

            Luc 4 : 5-7 : Le diable, l’ayant élevé, lui montra en un instant tous les royaumes de la terre,

6  et lui dit : Je te donnerai toute cette puissance, et la gloire de ces royaumes ; car elle m’a été donnée, et je la donne à qui je veux.

7  Si donc tu te prosternes devant moi, elle sera toute à toi.

            Quand Adam et Eve avaient péché, ils ne savaient pas que c’était une transaction qui se faisait, livrant tout ce que Dieu leur avait donné, la gloire de toute la terre. C’est dans ce sens que l’Apôtre Paul nous a donnés deux conseils : 1 Corinthiens 6 : 18-19 : Fuyez l’impudicité. Quelque autre péché qu’un homme commette, ce péché est hors du corps ; mais celui qui se livre à l’impudicité pèche contre son propre corps. 19 Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ? Et 1 Corinthiens 10- 14 : C’est pourquoi, mes bien-aimés, fuyez l’idolâtrie.

            Le verbe « fuir » revient dans ces deux références, pour montrer la dangerosité de ces deux pratiques que sont l’impudicité et l’idolâtrie. Pourquoi ? Ces esprits savent séduire. D’où 1 Pierre 5 : 8 : Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. L’Apôtre Paul disait dans Ephésiens 4 : 27 : Ephésiens 4:27  et ne donnez pas accès au diable.

            Le diable ne peut pas avoir la victoire dans nos vies, il ne peut pas non plus ouvrir les portes de la mort, si nous ne lui donnons pas accès.