Sommes-nous toujours libres d’exprimer nos émotions ? Si oui, pourquoi et comment ?