L’organisation de l’Eglise

D-10-04-2020

Orateur : Apôtre Samuel TATHEU

Références : Job 33 : 14-15 ; Ephésiens 4 : 11-12 ; Nombres 22 : 1 et suivants ; Jérémie 1-4 : Ephésiens 6 : 12

            Dieu parle tantôt d’une manière, tantôt d’une autre. Bien que Dieu parle à tous Ses enfants, Il a structuré et organisé Sa maison de telle manière que les Apôtres et les Prophètes soient établis pour manifester l’autorité de Christ qui, Lui-même en est la pierre angulaire. Chacun étant dans son couloir et respectant les cinq dons du ministère (service).

Job 33 : 14-15 : Dieu parle cependant, tantôt d’une manière, Tantôt d’une autre, et l’on n’y prend point garde.

15  Il parle par des songes, par des visions nocturnes, Quand les hommes sont livrés à un profond sommeil, Quand ils sont endormis sur leur couche.

            Parce que l’Eternel est souverain, omnipotent, Il s’arrange à ce que les hommes l’écoutent. Il y a des gens à qui Dieu a parlé et reparlé à plusieurs reprises…Malheureusement ils étaient très occupés, distraits et Dieu a permis que toutes ces choses arrivent, parce qu’Il veut que certaines personnes saisissent Son message, s’ajustent et se repositionnent. Dans les circonstances difficiles, Dieu parle aussi mais est-ce que finalement nous allons comprendre Son message, est-ce que nous allons nous ajuster ? Est-ce que nous allons enfin respecter l’organisation qu’Il a mise sur pied dans Son Eglise ?

            La dernière fois, nous avions insisté sur l’Eglise qui est le Corps du Christ. La maison de Dieu qui est organisée et structurée par Dieu Lui-même.

            Ephésiens 4 : 11 : Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs,

12 pour le perfectionnement des saints en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ,

            Dans certains milieux on ne reconnaît plus les Apôtres ; dans d’autres le ministère d’enseignant n’existe pas. Quant aux Révérends, nous en avons de toutes catégories, de tous titres. Mais qu’est-ce que Jésus a prévu par rapport Son Eglise ? Parce que c’est cette Eglise en ordre qui va affronter victorieusement les portes du séjour des morts ?

            Aujourd’hui il y a le désordre au sein de l’Eglise, les hommes ont institué leur propre organisation au point où le diable a infiltré l’Eglise. Pourtant l’ordre doit régner dans l’Eglise (Ephésiens 4 : 11-12). Il y a deux ministères-clés, très importants dans l’Eglise.

            Ephésiens 2 : 20 : Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire.

            Si ces ministères (Apôtre et Prophète) ne prennent pas leur place dans l’Eglise, il n’y aura pas d’ordre et l’autorité de Christ ne pourra pas se manifester.

            Ephésiens 3 : 3-5 : C’est par révélation que j’ai eu connaissance du mystère sur lequel je viens d’écrire en peu de mots.

4  En les lisant, vous pouvez vous représenter l’intelligence que j’ai du mystère de Christ.

5  Il n’a pas été manifesté aux fils des hommes dans les autres générations, comme il a été révélé maintenant par l’Esprit aux saints apôtres et prophètes de Christ.

            Il y a une révélation qui vient du Seigneur que ces ministères portent. Comment pouvons-nous avoir la victoire contre  les esprits méchants dans les lieux célestes si l’ordre n’est pas rétabli dans la maison de Dieu ?

            Ce n’est pas la conjoncture qui fabrique les Apôtres et les Prophètes, les Evangélistes, les Pasteurs, les Docteurs. Ce n’est pas parce qu’on a raté sa vie qu’on va se retrouver dans une école Biblique pour devenir Pasteur. NON ! C’est un appel de Dieu. C’est le Seigneur qui appelle et c’est pourquoi chacun doit respecter son couloir…Sinon nous ne pourrons pas avoir la victoire. L’Eglise souffre aujourd’hui de la corruption : Beaucoup d’appelés ont été corrompus (il y en a qui étaient faux, d’autres ont bien commencé mais se sont laissés corrompre : L’exemple de Balak, fils de Tsippor et de Balaam dans Nombres 22 : 2 et suivants).  

            D’où l’urgence d’intercéder pour les oints de Dieu qui affrontent généralement des pressions diverses. L’Eglise doit se ressaisir et se poser la question : Est-ce que l’ordre divin est établi en ce qui concerne les cinq dons du ministère ?

            Le moment est venu de descendre de notre piédestal, l’orgueil qui nous animait jusque là, à ne pas reconnaître les autres dons ministériels, à croire que chacun peut tout faire, doit mourir. D’où une repentance sincère de l’Eglise pour un retour authentique vers le Seigneur.