Les réactions diaboliques vol. 4 (l’environnement de la percée)

RP-04-02-2020

Orateur : Apôtre Samuel TATHEU

Références : Marc 2 : 23-25 ; 1 Samuel 9 : 15-16, 22-24

            Les réactions diaboliques utilisent toujours l’environnement. Le diable utilise l’environnement dans lequel on opère à bon escient et il s’arrange à l’utiliser contre la percée. Donc lorsqu’on s’engage à vivre la percée on doit faire très attention à l’environnement car le plus souvent il est hostile à la percée. Jésus est aussi passé par là.

            Marc 2 : 23-25 : Il arriva, un jour de sabbat, que Jésus traversa des champs de blé. Ses disciples, chemin faisant, se mirent à arracher des épis.

24  Les pharisiens lui dirent : Voici, pourquoi font-ils ce qui n’est pas permis pendant le sabbat ?

25  Jésus leur répondit : N’avez-vous jamais lu ce que fit David, lorsqu’il fut dans la nécessité et qu’il eut faim, lui et ceux qui étaient avec lui ;

26  comment il entra dans la maison de Dieu, du temps du souverain sacrificateur Abiathar, et mangea les pains de proposition, qu’il n’est permis qu’aux sacrificateurs de manger, et en donna même à ceux qui étaient avec lui !

            Vous ne pouvez pas opérer dans la percée si vous ne la comprenez pas, si vous ne comprenez pas comment Dieu opère avec les Hommes de percée. Quand vous êtes en saison de percée, il y a des lois qui ne s’opposent plus à vous parce que Dieu a mis son OK. Vous avez payé le prix en persévérant face aux pressions et Dieu dit : Voici la percée ! Il y a des circonstances où on va te brandir une loi, une coutume, une tradition qui peuvent avoir stoppé les autres ; mais parce que Dieu a mis Son cachet, la percée te place au dessus.

 1 Samuel 9 :15-16 : Or, un jour avant l’arrivée de Saül, l’Eternel avait averti Samuel, en disant:

16  Demain, à cette heure, je t’enverrai un homme du pays de Benjamin, et tu l’oindras pour chef de mon peuple d’Israël. Il sauvera mon peuple de la main des Philistins ; car j’ai regardé mon peuple, parce que son cri est venu jusqu’à moi.

Samuel était dans la percée. La Bible déclare que sa voix s’adressait à tout Israël. Il a payé le prix étant chez Eli le sacrificateur. Donc c’était l’homme établi pour lui ouvrir les portes de la percée.

Verset 22-24 : Samuel prit Saül et son serviteur, les fit entrer dans la salle, et leur donna une place à la tête des conviés, qui étaient environ trente hommes.

23  Samuel dit au cuisinier : Sers la portion que je t’ai donnée, en te disant : Mets-la à part.

24  Le cuisinier donna l’épaule et ce qui l’entoure, et il la servit à Saül. Et Samuel dit : Voici ce qui a été réservé ; mets-le devant toi, et mange, car on l’a gardé pour toi lorsque j’ai convié le peuple. Ainsi Saül mangea avec Samuel ce jour-là.

Samuel était le Prophète national mais il a donné les instructions au cuisinier et il dit : on l’a gardé pour toi. Donc le cuisinier a joué son rôle, il a participé. En cette saison de percée évite les gens qui sont dans l’ « à peu près », évite d’écouter ceux qui n’ont pas compris ce que Dieu t’a appelé à faire ; la personne peut même être de bonne foi, mais a atteint ses limites. Donc si tu forces tu auras des problèmes. Eli avait un vrai cuisinier à qui il avait confiance et sur qui, il pouvait compter (puisque les instructions qu’il donnait étaient respectées à la lettre sans qu’il ne revienne contrôler).

Pour revenir à Jésus parlant de l’environnement, Il avait à faire aux religieux : un environnement hostile. L’environnement commence par ta propre maison. Pour opérer dans la percée, tu dois l’affronter ; tu dois le comprendre car le plus souvent il est défavorable à la percée et veut que les choses soient toujours faites de manière traditionnelle et routinière.