Les Hommes du tournant Vol. 19 (Ils expérimentent le rejet et l’isolement)

C-24-11-2019

Orateur : Apôtre Samuel TATHEU

Références : Genèse 37 : 19-20 ; Exode 32 : 1 et suivants

            Si vous étudiez bien l’histoire des hommes et des femmes du tournant, vous constaterez qu’ils expérimentent le rejet et l’isolement. En réalité le rejet et l’isolement font partie de leur pénible formation et les rapprochent de l’accomplissement de leur destinée, de leur lieu de bénédiction (cas de Joseph).

            Genèse 37 : 19-20 : Ils se dirent l’un à l’autre : Voici le faiseur de songes qui arrive.

20  Venez maintenant, tuons-le, et jetons-le dans une des citernes ; nous dirons qu’une bête féroce l’a dévoré, et nous verrons ce que deviendront ses songes.

            C’étaient les frères de Joseph qui lui avaient donné le nom de faiseur de songes, (comme si c’est Joseph lui-même qui fabriquait ses songes) ! On attribue tous types de noms aux hommes et aux femmes du tournant. Est-ce que c’est Joseph qui était auteur de ses songes ? Non ! Ses songes venaient de Dieu ; et les songes ont un caractère prémonitoire (annonciateur). Les frères de Joseph l’ont rejeté au point de vouloir le tuer. Or tuer Joseph reviendrait à tuer l’homme du tournant que Dieu avait minutieusement préparé dans le secret. Les êtres les plus dangereux, sont ceux que vous êtes appelés à servir.

            Cette histoire est pathétique ; en réalité Joseph est allé pour s’enquérir de leurs nouvelles en leur apportant des provisions parce que c’est leur père qui le lui avait demandé en ces termes : Va, je te prie, et vois si tes frères sont en bonne santé et si le troupeau est en bon état ; et tu m’en rapporteras des nouvelles. Il l’envoya ainsi de la vallée d’Hébron ; et Joseph alla à Sichem. Joseph est allé leur servir.

            Finalement, Joseph (rejeté et haï par ses frères) a été vendu aux Ismaélites qui allaient en Egypte. Et là-bas, il fut vendu ensuite à Potiphar, officier de Pharaon, chef des gardes. La Bible dit l’Eternel bénit la maison de Potiphar, à cause de Joseph ; et la bénédiction de l’Eternel fut sur tout ce qui lui appartenait, soit à la maison, soit aux champs. Mais après, survint l’épreuve qui le conduisit injustement en prison. Les prisons sont des centres d’isolement mais Dieu préparait déjà une plate-forme pour Joseph. La preuve, c’est de là qu’il est parti pour le palais.

            Exode 32 : 1 et suivants : Le peuple, voyant que Moïse tardait à descendre de la montagne, s’assembla autour d’Aaron, et lui dit : Allons ! fais-nous un dieu qui marche devant nous, car ce Moïse, cet homme qui nous a fait sortir du pays d’Egypte, nous ne savons ce qu’il est devenu.

            Ecoutez le peuple parler de Moïse, leur leader ! Quelqu’un qui est né à un moment spécifique où on tuait tous les enfants mâles d’Israël. Rejeté par ses propres frères qui lui avaient demandé (quarante ans plus tôt) : Qui t’a établi chef et juge sur nous ? Penses-tu me tuer, comme tu as tué l’Egyptien ? Quarante ans après, l’Eternel revient vers Moïse alors qu’il faisait paître le troupeau de son beau-père ; et lui dit : Je t’enverrai auprès de Pharaon, et tu feras sortir d’Egypte mon peuple, les enfants d’Israël. Je serai avec toi ; et ceci sera pour toi le signe que c’est moi qui t’envoie. Mais Moïse répondit : ils ne me croiront point, et ils n’écouteront point ma voix. Mais ils diront : L’Eternel ne t’est point apparu.  L’Eternel lui dit : Qu’y a-t-il dans ta main ? Il répondit : Une verge. L’Eternel dit : Jette-la par terre. Il la jeta par terre, et elle devint un serpent. Moïse fuyait devant lui. L’Eternel dit à Moïse : Etends ta main, et saisis-le par la queue. Il étendit la main et le saisit et le serpent redevint une verge dans sa main. …Comme pour dire que c’est avec le surnaturel que Moïse délivrera ses frères. La saison avait changé : Du rejet pour l’introduction et l’établissement.

Accepte la formation divine. Persévère… Et au temps marqué, Dieu t’introduira. Ce pourquoi on te rejette aujourd’hui, peut devenir ton message demain. A titre illustratif: Les frères de Joseph l’ont rejeté pour « ses songes », pourtant c’est ce don d’interprétation de « ses songes » qui va lui permettre de devenir gouverneur en Egypte.