Les Hommes du tournant Vol. 17 (Ils respectent leur engagement)

C-10-11-2019

Orateur : Apôtre Samuel TATHEU

Références : Néhémie 6 : 17-19 ; Ruth 1 : 15-17

            Nous avons défini le tournant (à titre de rappel) comme un moment crucial, décisif d’un processus qui débouche sur une évolution nouvelle et notable. Et les Hommes du tournant sont appelés, équipés et envoyés par Dieu Lui-même, ils sont donc des Hommes qui ont négocié des tournants incontournables avec le Seigneur ; ils ne sauraient alors se reposer tant qu’ils n’ont pas accompli la mission pour laquelle ils ont été suscités, tant qu’ils n’ont pas respecté leur engagement, leur serment.  Le serment étant la promesse de respecter scrupuleusement sa parole.

            Néhémie 6 : 17-19 : Dans ce temps-là, il y avait aussi des grands de Juda qui adressaient fréquemment des lettres à Tobija et qui en recevaient de lui.

18  Car plusieurs en Juda étaient liés à lui par serment, parce qu’il était gendre de Schecania, fils d’Arach, et que son fils Jochanan avait pris la fille de Meschullam, fils de Bérékia.

19  Ils disaient même du bien de lui en ma présence, et ils lui rapportaient mes paroles. Tobija envoyait des lettres pour m’effrayer.

            Nous connaissons tous l’histoire de Néhémie : Ce juif, échanson dans un royaume à l’étranger, c’était un honneur pour lui de servir au palais royal, un privilège démesuré, verser du vin dans la coupe du roi. Mais étant à ce niveau élevé de service, Néhémie n’avait pas oublié qu’il avait une mission à accomplir et c’est dans ce sens qu’il cherchait toujours à avoir des informations relatives, attachées à sa mission. Les Hommes du tournant sont constants dans ce que Dieu leur a confié comme fardeau ; indépendamment du contenu de leurs poches encore moins de la consistance de leur compte bancaire, c’est un fardeau, c’est une mission divine…Et un engagement. Nous comprenons pourquoi Ils peuvent demeurer concentrés allant « étape par étape ».

            Donc Néhémie réalise que ses frères de Juda avaient noué des relations stratégiques, mieux un serment avec Tobija, l’un des pires ennemis de la reconstruction. Si tu es un homme, une femme du tournant, sache que tu vas affronter l’hostilité interne (la plus cruelle) et l’hostilité externe. Lesdits frères étaient considérés comme des « grands » en Juda mais la situation de Juda ne les préoccupait pas, ils privilégiaient plutôt leurs relations personnelles, leurs intérêts égoïstes avec Tobija. Les gens souffraient autour d’eux mais ce n’était pas leur problème, à partir du moment où leur dû était préservé. Tu n’es pas un grand à cause de ta fortune. Tu es un grand à cause de ta vision qui doit concerner l’avancement du Royaume de Dieu, à cause de ta vision qui doit concerner le bien-être de la communauté, à cause de ta vision qui consiste à bâtir, à changer favorablement la situation des autres, améliorer leur bien-être, alors tu es un GRAND. Si tu es multimilliardaire par exemple et que tes milliards ne peuvent pas améliorer la situation vulnérable des gens autour de toi, sache que tu n’es pas un grand. Si tu l’es malencontreusement, sache que cette « grandeur » est limitée dans l’espace et dans le temps. Dans le même ordre d’idée, les grands ne le sont pas seulement quand ils sont vivants, même morts leurs œuvres continuent de parler en leur faveur. C’est pourquoi si tu es un grand, tu dois travailler pour qu’après toi, les générations futures célèbrent l’Eternel pour t’avoir suscité.

            Quand on parle des Hommes du tournant, ne vous limitez pas seulement au premier degré, au niveau physique, il y a une dimension spirituelle. Quel est l’esprit qui anime les différentes parties en présence ? Donc l’engagement, le serment peut avoir une source divine ou diabolique, tout dépend du côté où on se trouve.

            Ruth 1 : 15-17 : Naomi dit à Ruth : Voici, ta belle-sœur est retournée vers son peuple et vers ses dieux ; retourne, comme ta belle-sœur.

16  Ruth répondit : Ne me presse pas de te laisser, de retourner loin de toi ! Où tu iras j’irai, où tu demeureras je demeurerai ; ton peuple sera mon peuple, et ton Dieu sera mon Dieu ;

17  où tu mourras je mourrai, et j’y serai enterrée. Que l’Eternel me traite dans toute sa rigueur, si autre chose que la mort vient à me séparer de toi !

            Ruth la Moabite a pris un serment, un engagement (sans biaiser) de suivre Naomi, différent de celui d’Orpa. Les hommes et les femmes du tournant le sont, parce qu’ils respectent leur engagement et c’est pourquoi ils demeurent constants, persévérants et stables dans leur position, quelque soit la direction du vent.