Les Hommes du tournant Vol. 16 (Les étapes incontournables 4)

C-03-11-2019

Orateur : Apôtre Samuel TATHEU

Références : Néhémie 6 : 15-16 ; Esther 6 : 1-3 ; Esther 3 : 7-11

            Pour devenir un homme, une femme du tournant, il faudra avoir négocié soi-même des tournants incontournables c’est-à-dire avoir franchi des étapes inévitables, des formations spécifiques. Des hommes et femme du tournant à l’instar de Néhémie, Mardochée et Esther, ont d’abord négocié leur propre tournant, avant de négocier celui de leurs communautés respectives. A titre d’illustration Néhémie servait comme échanson du roi (étape incontournable);  et c’est en servant ainsi, qu’il est parvenu à l’étape de traiter directement avec le roi et enfin de rebâtir la muraille de Jérusalem.

            Néhémie 6 : 15-16 : La muraille fut achevée le vingt-cinquième jour du mois d’Elul, en cinquante-deux jours.

16  Lorsque tous nos ennemis l’apprirent, toutes les nations qui étaient autour de nous furent dans la crainte ; elles éprouvèrent une grande humiliation, et reconnurent que l’œuvre s’était accomplie par la volonté de notre Dieu.

            Aucune œuvre de reconstruction ne saurait être solide si le fondement n’est divin. La muraille fut achevée en cinquante-deux jours : Les ennemis de la reconstruction étaient dans la confusion et l’humiliation. Un vrai miracle ! C’est pareil aussi bien pour le Cameroun que pour l’Afrique. Dieu relèvera le Cameroun et l’Afrique et ce sera un miracle. Et c’est pourquoi nous prions pour que les Camerounais, les Africains, même sans le vouloir, se retrouvent là où Dieu les attend, question d’accomplir Son merveilleux agenda.

            Esther 6 : 1-3 : Cette nuit-là, le roi ne put pas dormir, et il se fit apporter le livre des annales, les Chroniques. On les lut devant le roi,

2  et l’on trouva écrit ce que Mardochée avait révélé au sujet de Bigthan et de Théresch, les deux eunuques du roi, gardes du seuil, qui avaient voulu porter la main sur le roi Assuérus.

3  Le roi dit : Quelle marque de distinction et d’honneur Mardochée a-t-il reçue pour cela ? Il n’a rien reçu, répondirent ceux qui servaient le roi.

            Dieu est juste et fidèle. Mardochée avait déjoué un coup d’Etat contre le roi et on ne lui avait rien donné comme récompense. Malgré cette frustration Mardochée a persévéré dans le service en faveur du peuple d’Israël, sans calculs malsains uniquement pour la gloire de Dieu. Et au temps fixé, Dieu a mis la pression sur le roi (en lui ôtant le sommeil), dans le but d’honorer et de distinguer Mardochée. Pour cerner les contours de la frustration de Mardochée lisons Esther 3 : 7-11 : Au premier mois, qui est le mois de Nisan, la douzième année du roi Assuérus, on jeta le pur, c’est-à-dire le sort, devant Haman, pour chaque jour et pour chaque mois, jusqu’au douzième mois, qui est le mois d’Adar.

8  Alors Haman dit au roi Assuérus : Il y a dans toutes les provinces de ton royaume un peuple dispersé et à part parmi les peuples, ayant des lois différentes de celles de tous les peuples et n’observant point les lois du roi. Il n’est pas dans l’intérêt du roi de le laisser en repos.

9  Si le roi le trouve bon, qu’on écrive l’ordre de les faire périr ; et je pèserai dix mille talents d’argent entre les mains des fonctionnaires, pour qu’on les porte dans le trésor du roi.

10  Le roi ôta son anneau de la main, et le remit à Haman, fils d’Hammedatha, l’Agaguite, ennemi des Juifs.

11  Et le roi dit à Haman : L’argent t’est donné, et ce peuple aussi ; fais-en ce que tu voudras.

            Haman a réussi à envoûter le roi parce qu’il consultait les magiciens chaque jour, chaque mois pendant toute l’année. Le roi lui a accordé la promotion et il a obtenu toute sa confiance. Etant parvenu à ce niveau d’autorité, Haman avait la capacité de bloquer l’évolution de la carrière de Mardochée. Haman le sorcier, était donc la source de frustration et d’affliction de Mardochée. Il s’était assis sur ses prouesses mais au temps marqué (comme souligné plus haut), Dieu s’est levé en faveur de Mardochée, question de rappeler en souvenir tout ce qu’il avait fait de bien pour sa communauté : Payant un prix fort, priant et jeûnant, criant et se couvrant de cendre. Avant de devenir un homme du tournant pour Israël, Mardochée est passé par une étape incontournable : L’étape du service (il travaillait à l’entrée du Palais, à la porte du roi) et c’est étant à la porte du roi qu’il a eu vent du concours qui devait remplacer la reine Vasthi et c’est ainsi que sa cousine Esther a été positionnée comme la nouvelle reine. Pour ce qui est de Néhémie, il servait comme échanson. Tu ne peux pas atteindre un niveau avec Dieu si tu n’as pas appris à servir et à bien servir. Il y a des étapes incontournables.

            Dieu se souvient de tout ce qu’on a fait en Son nom. Ne crois pas que Dieu a oublié tout le bien que tu as fait pour Lui. Dieu a permis d’ailleurs ces frustrations (que tu as connues) pour que tu passes par ces étapes de formations spécifiques qui sont en réalité des étapes incontournables.