Le joug

RP-10-03-2020

Orateur : Apôtre Samuel TATHEU

Références : Genèse 4 : 10-14 ; Exode 3 : 7 ; Lamentations 5 : 7 ; Nombres 11 : 4-5

            Le joug est une pièce de bois servant à l’attelage des bœufs dans le but de faciliter la tâche aux paysans. Le joug n’est pas seulement un appareil physique ; la dimension la plus dangereuse du joug est spirituelle. Lorsqu’il est apparent, le joug est semblable à la partie visible de l’iceberg dont le véritable écueil est caché.      

            Genèse 4 : 10-13 : Et Dieu dit : Qu’as-tu fait ? La voix du sang de ton frère crie de la terre jusqu’à moi.

11  Maintenant, tu seras maudit de la terre qui a ouvert sa bouche pour recevoir de ta main le sang de ton frère.

12  Quand tu cultiveras le sol, il ne te donnera plus sa richesse. Tu seras errant et vagabond sur la terre.

13  Caïn dit à l’Eternel : Mon châtiment est trop grand pour être supporté.

            Cette malédiction insupportable était en réalité un joug. Un fardeau sur les épaules de Caïn qui n’était plus libre. Quand on est sous un joug, à un moment donné, la douleur, la souffrance, les échecs, les frustrations deviennent tellement récurrents et insupportables. Cas similaire dans Exode 3 : 7 où l’Eternel avait entendu les cris de Son peuple, cris que lui faisaient pousser ses oppresseurs. En réalité, Israël poussait ces cris à cause de la souffrance, du joug de pharaon et du fardeau que ses oppresseurs avaient placés sur ses épaules. Et la conséquence directe était la dure servitude… Pour construire l’Egypte. C’est clair que le joug se rapporte aussi à l’esclavage : Un maître qui t’impose des choses insupportables ; point d’issue, point de liberté… Seule la délivrance peut t’en affranchir.

            Verset 14 : Voici, tu me chasses aujourd’hui de cette terre ; je serai caché loin de ta face, je serai errant et vagabond sur la terre, et quiconque me trouvera me tuera.

            Deux mots cruciaux relatifs au joug : 1) Vous êtes une proie et 2) vous êtes victimes de rejet. C’est pourquoi ce prototype ne peut pas être stable, bien au contraire il devient errant et vagabond sur la terre.

            Lamentations 5 : 7 : Nos pères ont péché, ils ne sont plus, Et c’est nous qui portons la peine de leurs iniquités.

            Quand vous voyez les gens souffrir à l’extérieur, ne vous contentez pas d’attaquer ceux qui les affligent ; recherchez plutôt la cause de cette affliction et le plus souvent vous trouverez qu’elle est interne, venant soit de la personne elle-même ou de sa famille. Dans Lamentations 5 : 7, le peuple d’Israël reconnaissait qu’il a hérité d’un joug, d’un fardeau pesant. A vrai dire le fardeau est une charge pesante qu’on ne peut pas porter et qu’on t’impose. Avec cette charge, on sait qu’on va te neutraliser tôt ou tard.

            Au sortir de cet enseignement, il faut prier afin que Dieu révèle à chacun de nous, notre type de joug (identitaire) parce qu’il y a des types de joug qui déterminent aussi le type de réactions et de caractères : Nombres 11 : 4-5 :  Le ramassis de gens qui se trouvaient au milieu d’Israël fut saisi de convoitise ; et même les enfants d’Israël recommencèrent à pleurer et dirent : Qui nous donnera de la viande à manger ?

5  Nous nous souvenons des poissons que nous mangions en Egypte, et qui ne nous coûtaient rien, des concombres, des melons, des poireaux, des oignons et des aulx.