La repentance vol. 2 (l’Église)

D- 07.04. 2020

Orateur : Samuel TATHEU

Versets Bibliques : Job 33 : 14 ; Psaumes 100 : 3 ; Jean 1 : 12 ; Nombres 14 : 34, 1 Corinthiens 1 : 10-13 ; 1 Corinthiens 3 : 1-5 ; Psaumes 29 : 3-9 ; Jonas 3 : 1-6 et 10 ; 1 Corinthiens 5 :1 ; Matthieu 17 : 20 ; Actes 10 : 34-35 ; 2 Chroniques 7 : 14 ; Ezéchiel 22 : 30 ; Néhémie 1 : 1-7

Le Seigneur a dit dans Matthieu 16 : 18 : … Je bâtirai mon Eglise, et les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. En l’état actuel, l’Eglise n’est plus une référence, elle est corrompue, ne pouvant donc plus affronter victorieusement ces portes du séjour des morts qui se manifestent sous plusieurs formes, à l’instar de cette crise sanitaire. L’Eglise a péché… Elle doit se repentir.

                Job 33 : 14 : Dieu parle cependant, tantôt d’une manière, Tantôt d’une autre, et l’on n’y prend point garde.

            Dieu parle toujours. Il peut décider de parler par le silence, contrairement à ceux qui pensent que Dieu ne parle que par les visions, les songes, les prophéties. C’est nous le problème dans la mesure où nous n’arrivons pas à décoder le message de Dieu, encore moins le canal que Dieu utilise pour nous parler. Il peut arriver que Dieu change de ton et la difficulté est de savoir interpréter ce ton et réagir conséquemment.

            Psaumes 100 : 3 : Sachez que l’Eternel est Dieu ! C’est lui qui nous a faits, et nous lui appartenons ; Nous sommes son peuple, et le troupeau de son pâturage.

            Ce ton est un ordre : Ici nous avons l’obligation de savoir que c’est l’Eternel qui est Dieu, indépendamment de notre religion, de notre couleur de peau, de l’épaisseur de notre compte bancaire. Pourquoi Dieu le dit ? Parce que nous Le méprisons, nous Le déshonorons. Dans Jean 1 : 12 : Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu. Nous sommes tous des créatures de Dieu, mais les enfants de Dieu sont ceux-là qui ont reçu et cru en Jésus-Christ. Mais c’est dramatique lorsque ceux qui L’ont reçue (La Parole qui est Jésus), Le méprisent aussi. Dieu comptera sur qui ?

A l’Eglise on trouve l’idolâtrie, l’homosexualité, la pédérastie, la pédophilie, le vol, le mensonge, l’hypocrisie, la méchanceté, la jalousie, le tribalisme, la haine, les divisions, les disputes, la sorcellerie… Si l’Eglise (qui est l’institution divine sur la terre), ne sait plus aujourd’hui que c’est l’Eternel qui est Dieu, cela signifie que le monde entier est dans la confusion. C’est par l’Eglise que la volonté de Dieu doit se manifester sur la terre mais quand l’Eglise est polluée ; quand l’Eglise a perdu de son autorité, quand l’Eglise n’a plus une voix qui porte et qui compte, n’étant plus un repère, un modèle, une référence…Alors tout peut arriver. Alors que Jésus a dit dans Matthieu 16 : 18 : …Je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. Cela veut dire que l’Eglise, si elle est fidèle à Dieu, aura la victoire sur les portes du séjour des morts, qui se manifestent de plusieurs manières comme c’est le cas avec cette crise sanitaire.

            Cette crise sanitaire ne vient pas de Dieu, mais Dieu a laissé faire. Il a dit : Parce que vous Me refusez, vous vous êtes détournés de Moi, vous Me résistez, vous êtes devenus arrogants, orgueilleux… Vous saurez ce que c’est que d’être privé de Ma présence.

            Nombres 14 : 34 : De même que vous avez mis quarante jours à explorer le pays, vous porterez la peine de vos iniquités quarante années, une année pour chaque jour ; et vous saurez ce que c’est que d’être privé de ma présence.

            L’Eglise a cru qu’elle pouvait faire du n’importe quoi ; Dieu décide de se taire et de ne rien faire sachant que cette « Eglise » ne pourra pas résister encore moins affronter le séjour des morts. Même si l’Eternel s’adresse à toute l’humanité en ces termes : Sachez que l’Eternel est Dieu ! cela devrait être évident pour l’Eglise ; malheureusement elle est divisée et elle ouvre des portes aux  abominations.

            1 Corinthiens 1 : 10-13 : Je vous exhorte, frères, par le nom de notre Seigneur Jésus-Christ, à tenir tous un même langage, et à ne point avoir de divisions parmi vous, mais à être parfaitement unis dans un même esprit et dans un même sentiment.

11  Car, mes frères, j’ai appris à votre sujet, par les gens de Chloé, qu’il y a des disputes au milieu de vous.

12  Je veux dire que chacun de vous parle ainsi : Moi, je suis de Paul ! et moi, d’Apollos ! et moi, de Céphas ! Et moi, de Christ !

13  Christ est-il divisé ? Paul a-t-il été crucifié pour vous, ou est-ce au nom de Paul que vous avez été baptisés ?

            L’Apôtre Paul note des divisions au sein de l’Eglise et quand il y a division, l’amour de Dieu  disparaît. Des clans à l’Eglise ; une situation qui la fragilise. Où est l’Eglise capable d’affronter victorieusement les portes de la mort ? L’Eglise aussi a peur. Elle est demeurée charnelle. Nous devons nous tourner vers Jésus qui en est le Chef.

            La réaction de l’Eglise : La repentance sincère

            Jonas 3 : 1-6 et 10 nous parle de l’histoire de Ninive. Lorsque ces gens ont entendu la voix de l’Eternel, ils crurent à Dieu, ils publièrent un jeûne, et se revêtirent de sacs, depuis les plus grands jusqu’aux plus petits. Ils ont su réagir. L’Eglise doit suivre cet exemple : S’humilier devant Dieu (Verset 10 : Dieu vit qu’ils agissaient ainsi et qu’ils revenaient de leur mauvaise voie. Alors Dieu se repentit du mal qu’il avait résolu de leur faire, et il ne le fit pas). Tout dépend de notre cœur. Nous avons péché, quelque soit notre position sociale, notre titre et nous devons nous humilier (2 Chroniques 7 : 14). Dans Ezéchiel 22 : 30 : Je cherche parmi eux un homme qui élève un mur, qui se tienne à la brèche devant moi en faveur du pays, afin que je ne le détruise pas…Demandons sincèrement pardon au Seigneur et humilions-nous devant notre Dieu…

N.B : Marquons notre fidélité en soutenant cette œuvre divine, par nos dîmes et par nos offrandes par transfert électronique au (237) 698 81 88 88 ; 670 33 93 93  selon Malachie 3 : 8 -11. Pour vous qui nous suivez depuis l’étranger, vous pouvez le faire via notre site : www.compassionglobale.org. Soyez abondamment bénis.