La percée (l’engagement vol. 2 : Pas de percée sans engagement)

C-23-02-2020

Orateur : Apôtre Samuel TATHEU

Références : Josué 5 : 13-15 ; 1 Corinthiens 13 : 11

            L’engagement est un acte par lequel on se lie à une autre partie par une promesse (les conjoints…). Pas de percée sans engagement signifie que la percée est pour les personnes engagées, des personnes qui respectent les termes de cette alliance et qui paient le prix pour atteindre ce but. Depuis l’ancienne alliance jusqu’à la nouvelle, la notion d’engagement  a toujours été permanente. Si tu es engagé dans les affaires de Dieu, tu dois demeurer fidèle et prêt à affronter tout type d’adversité comme ce fut le cas de Josué.

            Josué 5 : 13 : Comme Josué était près de Jéricho, il leva les yeux, et regarda. Voici, un homme se tenait debout devant lui, son épée nue dans la main. Il alla vers lui, et lui dit : Es-tu des nôtres ou de nos ennemis ?

            Nous devons toujours nous poser cette question. Les Hommes engagés ont un objectif, ils ont un but. Ils n’errent pas ça et là. Josué avait un objectif : La prise de Jéricho. Et étant près de Jéricho, il a voulu se rassurer qu’il n’y aura pas d’obstacle à l’accomplissement de son objectif. Qu’est-ce qu’il a fait ? Il a  levé les yeux et il a vu un homme debout devant lui. Jéricho devant, cet homme devant, revient à dire que cet homme se tenait entre Josué et Jéricho. C’est une chose terrible que d’avoir son ennemi devant soi (devant sa percée) et ne pas le savoir, ni l’identifier. Josué a réagi efficacement en allant vers lui, sans aucune peur. Quand tu marches vers la percée, tu ne dois avoir peur de personne surtout si elle s’oppose à ta percée. La période de percée est une période d’attaque. Tu dois attaquer tout ce qui s’oppose à ta percée. Ton ennemi peut être en train de dormir, ne le réveille pas, attaque le dans cette position. Josué était conscient qu’il avait des ennemis. T’engager pour la percée et ignorer que tu as des ennemis, est une erreur. A quel camp appartiens-tu ?

            Verset 14 : Il répondit : Non, mais je suis le chef de l’armée de l’Eternel, j’arrive maintenant. Josué tomba le visage contre terre, se prosterna, et lui dit : Qu’est-ce que mon seigneur dit à son serviteur ?

            Josué était déterminé à affronter quiconque, même avec une épée nue, qui s’opposerait à sa prise de Jéricho, préparé à affronter l’hostilité. Dieu ne peut pas te donner un certain niveau de percée sans se rassurer au préalable que tu es prêt à l’assumer. Il y a certaines situations qui surviennent dans nos vies, à vrai dire Dieu le permet, pour nous provoquer, pour nous voir en action. Parce qu’en chaque vrai enfant de Dieu sommeille un agneau et un lion. Là où tu dois te manifester en tant que lion, tu dois seulement rougir, il n’y aura pas de place pour la tendresse. Dans le combat spirituel il y a des moments où il faut seulement rougir (cas de Josué prêt à sauter sur cet homme) ne sachant pas qu’il était le chef de l’armée de l’Eternel. Les personnes engagées sont préparées à affronter tout type d’adversaire et aussi longtemps que c’est Dieu qui les prépare, Il leur donnera la victoire au nom de Jésus.

            Verset 15 : Et le chef de l’armée de l’Eternel dit à Josué : Ote tes souliers de tes pieds, car le lieu sur lequel tu te tiens est saint. Et Josué fit ainsi.

            Pour opérer avec cette nouvelle dimension d’onction, Josué devait ôter ses souliers, se débarrasser en réalité, de tout ce qui est incompatible avec ce niveau d’autorité. Même idée contenue dans 1 Corinthiens 13 : 11 : Lorsque j’étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant ; lorsque je suis devenu homme, j’ai fait disparaître ce qui était de l’enfant. L’Apôtre Paul a décidé d’ôter de sa vie, tout ce qui était de l’enfant, tout ce qui était contradictoire, inconciliable, opposé avec le niveau où Dieu l’amenait.

            Dieu te dit aujourd’hui d’abandonner ce qui est incompatible avec la percée. La percée a des contraintes auxquelles les hommes, les femmes de percée doivent se soumettre. Abandonne ce qui va te disqualifier à ce niveau. Ote tes souliers, ôte ce qui n’est pas de Dieu. Deviens engagé.