La nécessité d’être à sa place vol. 6 (Et de faire ce qu’il faut)

C-21-06-2020

Orateur : Apôtre Samuel TATHEU

Références : Actes 1 : 4 ; Genèse 31 : 13-16 ; 1 Chroniques 12 : 32 ; Job 33 : 14 ; 1 Rois 19 : 19 et suivants ; Matthieu 25 : 14 et suivants

Que ce soit dans l’Ancienne ou dans la Nouvelle Alliance, la réussite incontournable de sa mission divine passe par le fait d’être à sa place et de faire ce qu’il faut exactement faire. Et en rapport avec Actes 1 : 4, le Seigneur avait recommandé à Ses disciples de ne pas s’éloigner de Jérusalem. En d’autres termes Jérusalem était leur place de visitation et de bénédiction.

               Genèse 31 : 13 : Je suis le Dieu de Béthel, où tu as oint un monument, où tu m’as fait un vœu. Maintenant, lève-toi, sors de ce pays, et retourne au pays de ta naissance.

            Jacob y avait passé 20 ans de vie, marié et polygame malgré lui. C’est alors que Dieu vient le bousculer en lui disant de sortir de ce pays, pourquoi ? La promesse divine ne pouvait pas s’accomplir là. Donc il était question de retourner au pays de sa naissance. Voulant connaître la position de ses femmes, les versets 14 -16 nous indiquent que : Rachel et Léa répondirent, et lui dirent : Avons-nous encore une part et un héritage dans la maison de notre père ? Ne sommes-nous pas regardées par lui comme des étrangères, puisqu’il nous a vendues, et qu’il a mangé notre argent ? Toute la richesse que Dieu a ôtée à notre père appartient à nous et à nos enfants. Fais maintenant tout ce que Dieu t’a dit. Pour elles, c’était le temps favorable pour leur époux, de suivre la direction divine. (2 Corinthiens 6 : 2).

            Le positionnement d’un homme n’est pas le fruit de ses pensées ; ce n’est non plus le fruit des pensées des autres hommes : C’est Dieu qui établit et qui positionne chacun de nous au temps marqué par Lui-même : Ecclésiaste 3 : 1 : Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux.

            La famille d’Issacar par exemple dans 1 Chroniques 12 : 32 était célèbre parce qu’elle savait ce qu’Israël devait faire à chaque saison ; elle avait la notion de temps. En d’autres termes il faut se positionner en Dieu conformément au temps marqué ; conformément au temps favorable.

Beaucoup se plaignent aujourd’hui d’être frustrés ; mais à vrai dire ce n’est pas de la frustration dont il est question ; ces personnes n’ont pas su se retrouver au bon endroit et au bon moment. Dieu est Celui-là qui oriente. Jésus qui nous avait promis le Saint-Esprit, le Consolateur, l’Esprit de vérité est le Meilleur pour nous conduire dans toute la vérité. Le Saint-Esprit qui sonde donc tout (y compris les profondeurs de Dieu), sait ce que Dieu a prévu pour nous de parfait à notre place. Cela s’applique aussi bien pour nos familles, nos communauté, nos nations, que pour nos continents…Le Saint-Esprit  maîtrise quelle position vous devez véritablement occuper.

Se positionner en Dieu est le premier pas que nous devons franchir et ce pas est fondamental dans l’accomplissement du plan de Dieu. C’est pourquoi nous devons toujours être à l’écoute de l’Esprit de Dieu pour faire ce que Dieu nous appelle à faire à cet endroit précis, à cette position précise. C’est dans ce sens que Habakuk disait dans son livre éponyme 2 : 1 : J’étais à mon poste, Et je me tenais sur la tour ; Je veillais…Fais ce que Dieu t’a dit de faire.

            Dieu continue de parler, le problème c’est nous. La Bible déclare dans Job 33:14  que Dieu parle cependant, tantôt d’une manière, Tantôt d’une autre, et l’on n’y prend point garde.

            Genèse 31 : 38-40 : Voilà vingt ans que j’ai passés chez toi ; tes brebis et tes chèvres n’ont point avorté, et je n’ai point mangé les béliers de ton troupeau. Je ne t’ai point rapporté de bêtes déchirées, j’en ai payé le dommage ; tu me redemandais ce qu’on me volait de jour et ce qu’on me volait de nuit. La chaleur me dévorait pendant le jour, et le froid pendant la nuit, et le sommeil fuyait de mes yeux.

Voilà le contexte et les conditions difficiles dans lesquels Jacob a vécu pendant vingt ans. Beaucoup ne veulent que des endroits confortables (il y a un temps pour tout) mais il y a un temps qui doit être un temps de sacrifices en période de difficultés, où on paie un prix fort. Mais comme vous savez que vous êtes à la place que Dieu vous a donnée, vous supporterez ces souffrances en attendant la récompense divine. Pourquoi ? Parce que Dieu est fidèle. Il vous relèvera au temps convenable selon Sa promesse.

            Jacob devait attendre le temps de Dieu. Et ce n’est pas une affaire d’émotions puisqu’il s’agit d’accomplir le plan de Dieu. Jacob était fidèle à son poste, participant à la production, travaillant pour l’accomplissement de la volonté de Dieu chez un homme aussi dur que Laban.

            Verset 41 : Voilà vingt ans que j’ai passés dans ta maison ; je t’ai servi quatorze ans pour tes deux filles, et six ans pour ton troupeau, et tu as changé dix fois mon salaire.

Dieu permet que vous puissiez passer par les personnes difficiles (l’exemple de Laban) parce que ça fait partie de votre formation. La vie de Jacob n’a pas été facile, lui qui avait pourtant une alliance avec Dieu, lui à qui l’Eternel avait fait des promesses. Il a vécu une vie du désert.

Verset 42 : Si je n’eusse pas eu pour moi le Dieu de mon père, le Dieu d’Abraham, celui que craint Isaac, tu m’aurais maintenant renvoyé à vide. Dieu a vu ma souffrance et le travail de mes mains, et hier il a prononcé son jugement.

Dieu a vu le travail de Jacob et Il s’est prononcé dans le sens de passer à l’étape suivante. C’est une évidence : Si vous avez travaillé, on doit voir les fruits et ce sont ces fruits qui détermineront votre promotion. Ce principe reste le même que ce soit dans l’Ancienne ou dans la Nouvelle Alliance. Un autre exemple c’est celui d’Elisée.

1 Rois 19 : 19 : Elie partit de là, et il trouva Elisée, fils de Schaphath, qui labourait. Il y avait devant lui douze paires de bœufs, et il était avec la douzième. Elie s’approcha de lui, et il jeta sur lui son manteau.

Elisée, un jeune homme d’affaires était en train de finir la tâche qui lui a été assignée ; il travaillait durement et c’est en ce moment qu’Elie est apparu et a jeté le manteau sur lui.  Il y a des personnes qui sont infidèles mais attendent curieusement l’intervention divine pour leur promotion. La Bible déclare dans Psaumes 75 : 7-8 que ce n’est ni de l’orient, ni de l’occident, Ni du désert, que vient l’élévation. Mais Dieu est celui qui juge : Il abaisse l’un, et il élève l’autre. L’Eternel et Ses principes sont justes, et Il ne fait acception de personnes.

Elisée n’était pas le seul jeune en Israël, mais il a été distingué pour ses qualités morales de travailleur acharné, la rigueur, la discipline, la fidélité, l’honnêteté, la loyauté et au temps marqué, Dieu l’a appelé dans Sa vigne en tant que Bon et fidèle serviteur (Matthieu 25 : 14 et suivants).

En définitive quand on est à sa place, celle que Dieu nous a donnée, nous devons Lui obéir (en toutes circonstances) afin qu’Il nous fasse progresser à une autre étape.