La nécessité d’être à sa place vol. 10 (le service)

C-19-07-2020

Orateur : Apôtre Samuel TATHEU

Références : Psaumes 8 : 5-7 ; Psaumes 82 : 6-7 ; Osée 4 : 6 ; Romains 8 : 19-21 ; Jean 1 : 12-14 ; Juges 16 : 1 et suivants ; 2 Chroniques 26 : 2 et suivants ; Genèse 41 : 37 et suivants

            L’appel de Dieu est un appel à servir quelque soit le domaine de compétence. Chacun sert donc Dieu dans son couloir. Et chacun doit faire attention dans ce couloir pour ne pas salir le témoignage de Dieu et surtout ne pas ouvrir des portes de destruction (cas de Samson et du roi Ozias ) qui n’étaient plus à leur place. Par contre Joseph a résisté à la trinité satanique (argent, orgueil, sexe) préférant la prison. Il est parti de la prison pour la primature où il a véritablement servi le pays d’Egypte.  

            Psaumes 8 : 5-7 : Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui ? Et le fils de l’homme, pour que tu prennes garde à lui ? Tu l’as fait de peu inférieur à Dieu, Et tu l’as couronné de gloire et de magnificence. Tu lui as donné la domination sur les œuvres de tes mains, Tu as tout mis sous ses pieds.

            Cette parole concerne les humains (dans le plan de Dieu l’homme a une place spéciale). Et nous savons depuis le livre de la Genèse que l’homme a été créé à l’image et selon la ressemblance de Dieu. Ce qui signifie que nous devons opérer comme Dieu sur cette terre, raison pour laquelle Il nous a donné la domination sur Ses œuvres. Le même sens est contenu dans Psaumes 82 : 6-7 : J’avais dit : Vous êtes des dieux, Vous êtes tous des fils du Très-Haut. Cependant vous mourrez comme des hommes, Vous tomberez comme un prince quelconque.

            Dieu n’a pas donné Sa domination à l’homme pour qu’il écrase son prochain, mais pour soumettre la création, mieux, pour que l’homme et la création servent l’Eternel (Romains 8 : 19-21). Donc la domination que Dieu nous a donnée sur la création, nous permet d’occuper la place de fils et en tant que fils (ce statut ne concerne pas tout le monde : Jean 1 : 12-14), nous devrions l’exercer pleinement mais ce n’est pas toujours le cas. Le péché étant la cause : Genèse 3 : 8-9 : Alors ils entendirent la voix de l’Eternel Dieu, qui parcourait le jardin vers le soir, et l’homme et sa femme se cachèrent loin de la face de l’Eternel Dieu, au milieu des arbres du jardin. Mais l’Eternel Dieu appela l’homme, et lui dit : Où es-tu ?

            En effet Adam et Eve avaient désobéi aux prescriptions divines. Ils avaient désobéi à la parole de Dieu. Et le péché est venu séparer l’homme de son Créateur.

            La nécessité d’être à sa place. Il ne s’agit pas strictement d’une place physique ; on doit avoir la connaissance relative à cette place. Et on doit mettre en pratique cette connaissance. On doit avoir une façon de penser relevant de cette place. Beaucoup ont cru qu’en étant assis tous les dimanches à l’Eglise, cela  garantit le fait d’être à leur place. Mieux encore, il est fondamental d’être bien positionné conformément au plan de Dieu pour sa vie: C’est ce qui permet au Royaume de Dieu d’avancer. Trois personnages pour illustrer cette assertion.

            Juges 16 : 1-2 : Samson partit pour Gaza ; il y vit une femme prostituée, et il entra chez elle. On dit aux gens de Gaza : Samson est arrivé ici. Et ils l’environnèrent, et se tinrent en embuscade toute la nuit à la porte de la ville. Ils restèrent tranquilles toute la nuit, disant : Au point du jour, nous le tuerons.

            Samson était le juge d’Israël. Qu’est-ce qu’un leader de cette posture allait chercher chez une prostituée du pays des philistins ? Nous devons comprendre, en matière de place, qu’il y a des choix à faire tout comme il y a des décisions à prendre. Il y a des personnes qui occupent des places d’une manière ou d’une autre, il y en a qui parviennent à une place sans l’avoir voulu, intéressez-vous à cette place : Cherchez à savoir comment ceux qui vous ont précédés ont fait pour réussir à cette place ? Quelle vie ils ont mené ? Ont-ils été disciplinés ? Quels sont les principes attachés au ministère lié à cette place, à cette position ? Voilà le leader d’Israël chez une prostituée, ouvrant les portes de l’échec et de la disgrâce. Après cette prostituée, Samson s’est retrouvé ensuite chez Delila : Juges 16 : 4 et suivants. Samson n’était plus à sa place et les choses terribles lui sont arrivées au point de perdre sa vision. Tu ne peux pas être à ta place avec les yeux crevés….sans vision. Etre à sa place veut dire garder, préserver la vision divine qu’on a reçue. Dieu ne l’attendait pas là-bas donc Il ne pouvait pas l’accompagner dans ce type de piège, de danger, de tempête.

Une autre illustration tristement célèbre est contenue dans 2 Chroniques 26 : 2 et suivants  avec le cas d’Ozias qui était devenu roi à seize ans et il avait à ses côtés Zacharie. Zacharie avait l’intelligence des visions de Dieu donc il orientait et encadrait le roi Ozias ; et pendant qu’il s’appliquait à rechercher l’Eternel, Dieu le fit prospérer. Dans la suite de cette histoire, Ozias devint puissant mais lorsqu’il fut puissant, son cœur s’éleva pour le perdre. Il pécha contre l’Eternel, son Dieu : il entra dans le temple de l’Eternel pour brûler des parfums sur l’autel des parfums : L’orgueil, une des trinités sataniques (argent, orgueil, sexe) a fait son entrée dans son cœur. Le roi Ozias a oublié que chacun a sa place et doit y rester, chacun doit même respecter la place de l’autre ; il a quitté la place que Dieu lui avait donnée pour occuper la place des sacrificateurs qui avaient pourtant été  consacrés pour cet effet. Ozias qui avait bien commencé, a mal fini… (Ecclésiaste 7 : 8a : Mieux vaut la fin d’une chose que son commencement).

Un autre exemple plus gai est celui de Joseph dans Genèse 41 : 37 et suivants. Joseph a résisté à la femme de Potiphar (sexe), il a préféré la prison mais de la prison, Dieu l’a hissé comme premier ministre d’Egypte. Joseph est demeuré intègre dans toutes ses voies, la preuve il n’avait ouvert aucun compte en Israël, Joseph a servi véritablement l’Egypte.