Aller à la racine vol. 3 (ton enracinement dépend de toi)

RP-14-02-2020

Orateur : Apôtre Samuel TATHEU

Références : Actes 7 : 17 ; Ecclésiaste 3 : 1 ; Osée 4 : 6 ; Psaumes 80 : 9 ; 1 Corinthiens 13 : 11 ; Jean 3 : 5 

            A titre de rappel, la racine est la partie d’une plante fixée en terre et qui lui permet de se nourrir. La racine parle aussi de base, des origines et des principes. Quand tu dis OUI à Jésus, Il t’arrache de ces origines de condamnation pour te planter dans Son Royaume mais ton enracinement et la mise en pratique de la parole de Dieu, dépend de toi. Et cela exige, impose et oblige la méditation de cette parole.

            Actes 7 : 17 : Le temps approchait où devait s’accomplir la promesse que Dieu avait faite à Abraham, et le peuple s’accrut et se multiplia en Egypte…

            Dans le même ordre d’idée, Ecclésiaste 3 : 1 : Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux.

Pour faire un lien entre ces deux références bibliques, nous devons comprendre que Dieu avait fait une promesse à Abraham qui était sur le point de s’accomplir. Et c’est en ce moment précis, en cette période précise, dans ce contexte précis que naquit Moïse.

Cet enfant qui est né, c’était pour un but, pour accomplir une mission spécifique. Si tu vis à cette époque-ci, c’est pour un but. Tu es né donc pour un but. Le drame ici c’est quand le diable est plus conscient de ta mission que toi-même. D’où le découragement, l’abandon de certains enfants de Dieu. La méchanceté, la haine que tu subis, sont conséquentes du niveau de mission que Dieu t’a assignée. En d’autres termes, l’ennemi déploie des armes puissantes par rapport à ton type de mission. Or tu ne le sais pas et c’est pourquoi tu croupis dans l’ignorance et Osée 4 : 6 : Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance.

Et pour chaque mission, il y a au moins une clé que Dieu donne. C’est Dieu qui donne cette clé et non un homme et non le pasteur. Dieu peut utiliser le pasteur ou quelqu’un d’autre pour te donner cette clé mais sache que l’Initiateur, le Donateur Réel, c’est Dieu. Moïse devait en avoir (au moins une).

Psaumes 80 : 9 : Tu avais arraché de l’Egypte une vigne ; Tu as chassé des nations, et tu l’as plantée.

Il s’agit d’Israël, la vigne de l’Eternel. L’Egypte c’est le monde. Quand Israël était en esclavage en Egypte, c’est la racine d’Egypte, la racine d’esclavage qui le nourrissait. Donc Israël en Egypte se nourrissait, pensait, se comportait comme un esclave. La racine d’esclave agissait fortement en Israël. L’Apôtre Paul dit dans 1 Corinthiens 13 : 11 : Lorsque j’étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant ; lorsque je suis devenu homme, j’ai fait disparaître ce qui était de l’enfant.

Ce qui signifie que c’est la racine puérile, infantile qui manipulait l’Apôtre Paul mais quand il est devenu un homme, il a décidé d’abandonner, de délaisser ce qui était de l’enfant. Et quand il a pris la décision de se planter dans le Royaume de Dieu, c’est la racine de Dieu qui parle désormais dans sa vie. Et non plus la racine du judaïsme, encore moins celle de l’enfant. Rappelons qu’un enfant n’est pas conscient de son statut, de son identité, de ses responsabilités (de qui il est en réalité). Donc il est sous une influence étrangère.

La Bible dit que c’est l’Eternel qui a arraché Israël de l’Egypte pour le planter ; donc déraciner de l’Egypte. On peut être assis à l’Eglise et ne pas avoir été déraciné du monde et c’est cette racine mondaine qui continue de t’influencer.

Quand Dieu te plante dans un domaine, dans une filière, dans ton couloir, personne ne peut te déraciner. En moins que tu ne coopères avec l’ennemi…Et ce serait dommage !

Verset 10 : Tu as fait place devant elle : Dieu en cette année de percée, fait place devant toi.

Elle a jeté des racines et rempli la terre, ceci signifie que Dieu a planté Israël et ce dernier s’est enraciné. Alors ton devoir, ta responsabilité consiste à t’enraciner et à mettre la parole de Dieu en pratique. S’il faille ramener Jean 3 : 5 : Jésus répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. L’eau ici c’est la parole de Dieu, le Saint-Esprit c’est la parole. L’eau nourrit la racine. Même lorsqu’une racine sèche ou vieillit, quand l’eau de Dieu arrive, elle la rafraîchit et la plante revit. Le nom de Jésus est tellement puissant au point où quand tu L’acceptes comme ton Sauveur et ton Seigneur personnel, tu te confies en Lui ; Il t’arrache de ces influences impures et te plante dans Son admirable Royaume. Mais l’enracinement dépend de toi. D’où l’urgence, l’obligation pour chacun de nous, de méditer la parole de Dieu. Tu ne peux pas t’enraciner sans la parole de Dieu. Et plus tu t’enracines, plus tu remplis la terre, plus tu connais l’expansion, plus tu t’étends et tu as un impact plus grand, une influence plus grande aussi. Donc tout dépend de toi.