Affronte cette menace Vol.7 (les morts)

RP-23-08-2019

Orateur : Apôtre Samuel TATHEU

Références : Lévitique 20 : 6 ; Jean 16 : 18 ; Esaïe 8 : 19 ; Deutéronome 18 : 10 ; 1 Samuel 28 : 4-7

            Les menaces sont multiformes. Dans Psaumes 18 : 5, David criait à Dieu parce qu’il faisait face aux menaces graves : A cause des liens de la mort, des liens du sépulcre et des filets de la mort qui l’avaient surpris. Il y a des gens, tous horizons confondus qui, par leurs activités, peuvent causer, favoriser et ouvrir des portes à ces menaces.

                Lévitique 20 : 6 : Si quelqu’un s’adresse aux morts et aux esprits, pour se prostituer après eux, je tournerai ma face contre cet homme, je le retrancherai du milieu de son peuple.

            C’est Dieu qui l’avait dit parce qu’Il sait que les gens qui s’adonnent à ces pratiques, vont ouvrir des portes d’affliction dans leur environnement. On ne doit pas s’adresser aux morts. Et tant qu’il y a de telles personnes dans des familles qui se chargent toujours de faire des sacrifices aux ancêtres pour entretenir la connexion entre les morts et les vivants, cette famille sera toujours exposée et livrée aux morts. ces personnes sont dangereuses parce qu’elles exposeront d’autres à certaines menaces qui influencent négativement leurs ministères, leurs affaires, les projets de Dieu dans leurs vies, la scolarité de leurs enfants. Dieu avait interdit de telles pratiques qui sont des abominations par la bouche de Moïse, Son serviteur.  Pour Lui, que de telles personnes soient retranchées parce qu’elles sont dangereuses.

            Tu peux donc te retrouver dans de tels pièges, pas parce que tu as forcément péché, mais parce que quelqu’un qui a autorité sur toi, qui est dans ton voisinage, par certaines activités, t’expose aux menaces. Un collègue de service par exemple, un groupe de personnes avec lesquelles tu travailles, exposent toute l’entreprise aux menaces, à l’esprit de mort, aux esprits du séjour des morts, aux filets de la mort, aux torrents de la destruction. Il y a des actes qui sont donc très nocifs pour l’être humain.

            Dans le même ordre d’idée, Jésus dit dans Matthieu 16 : 18 : Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. Jésus le disait, parce qu’Il savait, qu’il y avait des gens qui avaient la capacité d’ouvrir et de mobiliser ces portes  du séjour des morts contre l’Eglise qui est le Corps du Christ. Si on peut attaquer le Corps du Christ, a fortiori donc une famille, une communauté, une nation ?

            Esaïe 8 : 19 : Si l’on vous dit : Consultez ceux qui évoquent les morts et ceux qui prédisent l’avenir, Qui poussent des sifflements et des soupirs, Répondez: Un peuple ne consultera-t-il pas son Dieu ? S’adressera-t-il aux morts en faveur des vivants ?

            Si l’on vous dit,  qui vous dit ? Peut-être votre père, votre mère, votre beau-père, votre belle-mère, votre cousin pour vous motiver à renouer avec des pratiques ancestrales (réchauffer les ancêtres, crânes, forêts sacrées…). Comment les vivants peuvent recourir à l’aide des morts ? S’ils étaient si puissants, pourquoi sont-ils morts ? Est-ce qu’ils voulaient vraiment mourir ?

            On ne mélange pas : La lumière et les ténèbres ne pourront jamais faire bon ménage. Il y a des cas de figures où les membres de famille voyagent pour aller demander la solution aux morts : Ces pratiques constituent des menaces à l’accomplissement des desseins de l’Eternel dans les vies des membres de ladite famille. On peut involontairement l’avoir fait quand on n’était pas chrétien ; et on ne savait pas avec quels esprits ces marabouts opèrent. Ce n’est pas parce qu’on vous raconte votre vie, que cette source est divine. Ce n’est non plus parce que quelqu’un ouvre la Bible que forcément ce qu’il fait, ce qu’il dit, est de Dieu. Il est important de savoir que le séjour des morts est l’un des sièges principaux de la divination.

            Dieu avertissait Son peuple via le prophète Esaïe de refuser de « Consulter ceux qui évoquent les morts et ceux qui prédisent l’avenir ».

            En réalité les morts ne peuvent rien faire pour les vivants, ils sont des canaux de destruction. Aussi longtemps que les vivants s’adressent aux morts, même dans le cadre des coutumes et traditions villageoises, ce sont les portes d’affliction qu’ils ouvrent dans leurs propres vies : (Deutéronome 18 : 10)

            1 Samuel 28 : 4-7 : Les Philistins se rassemblèrent, et vinrent camper à Sunem ; Saül rassembla tout Israël, et ils campèrent à Guilboa.

5  A la vue du camp des Philistins, Saül fut saisi de crainte, et un violent tremblement s’empara de son cœur.

6  Saül consulta l’Eternel ; et l’Eternel ne lui répondit point, ni par des songes, ni par l’urim, ni par les prophètes.

7   Et Saül dit à ses serviteurs : Cherchez-moi une femme qui évoque les morts, et j’irai la consulter. Ses serviteurs lui dirent : Voici, à En-Dor il y a une femme qui évoque les morts.

            Saül était menacé : Les philistins l’avaient attaqué. Ce Saül dont il est question est ce roi choisi par Dieu et dont la désobéissance l’avait déconnecté de l’Eternel, il ne communiait plus avec Dieu, il avait été rejeté par l’Eternel ; donc la grâce et l’Esprit de Dieu n’étaient plus avec lui. Face à cette menace des philistins, il eut peur. Nous sommes tous des hommes ; il y a un type de menace qui nous pousse tous à réagir…Comme des hommes. Nous pouvons aussi donc nous retrouver face à ces moments difficiles mais la Bible déclare dans Esaïe 40 : 31  Mais ceux qui se confient en l’Eternel renouvellent leur force. Ils prennent le vol comme les aigles ; Ils courent, et ne se lassent point, Ils marchent, et ne se fatiguent point.

            Certes les menaces arriveront mais en qui as-tu placé ta confiance ?